Dictature des médias sociaux


Juste un petit mot pour vous mentionner que Fakebok a gentiment désactivé mon compte sans avertissement et sans explication. De plus comme ils me demandent de fournir une pièce d’identité comme mon permis de conduire ou mon passeport pour réactiver mon compte et que je ne souhaite pas leur fournir mes informations personnelles, vous ne pourrez plus voir mes publications sur Fakebok. Pour le moment du moins.

Pour l’instant mon compte Twitter @MissAragonne est toujours actif, mais il est possible qu’il change de fonction étant donné que Fakebok veut clairement limiter ma liberté d’expression.

Pour l’instant je réfléchis encore à la façon de partager mes publications. Veuillez noter cependant que mon blogue Les chroniques d’Aragonne demeure ce qu’il est présentement, une plateforme pour publier mes histoires et romans.

Je vous rappelle que pour mes opinions d’ordre politique ou sociale vous pouvez me retrouver à https://veritesetconsequences.wordpress.com où je serai plus active qu’avant.

Sinon mon courriel est toujours disponible.

Prenez soin de vous, de votre famille et de vos amis-es en ces temps troublés.


2 réflexions sur “Dictature des médias sociaux

  1. Coucou Aragonne,

    Je te suis partout, car tes opinions sont justifiées tant qu’à moi. Je t’appuie totalement dans toutes tes opinions, tu es une femme hyper intelligente qui a une vision claire nette et précise des événements actuels, tu es la conscience du peuple, je te suivrai partout et je t’appuierai toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.