Le Système et le chiffre de la Bête 666


Tout d’abord qu’est-ce qu’un système ? Selon le Larousse :

  • Ensemble organisé de principes coordonnés de façon à former un tout scientifique ou un corps de doctrine : Système philosophique.
  • Ensemble d’éléments considérés dans leurs relations à l’intérieur d’un tout fonctionnant de manière unitaire : Le système nerveux. Les différents systèmes politiques.
  • Ensemble de procédés, de pratiques organisées, destinés à assurer une fonction définie : Système d’éducation.
  • Moyen, plan employé pour obtenir un résultat : Le système de défense de l’accusé. Un bon système pour faire fortune.
  • Appareillage, dispositif formé de divers éléments et assurant une fonction déterminée : Un système de fermeture. Système optique.
  • Société considérée comme un ensemble structuré et rigide : Entrer dans le système.
  • Tendance à penser et à agir selon un ensemble de valeurs rigide et dogmatique : Il y a une part de système dans sa défense.
  • En philosophie : Ensemble de propositions, de thèses concernant la nature de l’homme, sa finalité, l’histoire du monde, etc., présenté de façon cohérente, logique et accessible.

Selon Wikipédia : «Un système est un ensemble d’éléments interagissant entre eux selon certains principes ou règles. Un système est déterminé par :

  • sa frontière, c’est-à-dire le critère d’appartenance au système (déterminant si une entité appartient au système ou fait au contraire partie de son environnement) ;
  • sa mission (ses objectifs et sa raison d’être) ;
  • ses interactions avec son environnement ;
  • ses fonctions (qui définissent ce qu’ont le droit de faire ou non les entités faisant partie du système, leur organisation et leurs interactions) ;
  • ses ressources, qui peuvent être de natures différentes (humaine, naturelle, matérielle, immatérielle…), leur organisation et leurs interactions.»

Je vous reviendrai plus bas dans mon article sur ma propre vision du Système avec un grand S.

Conseils avant de lire mon article

  1. Mon article va être long… donc je ne vous conseille pas de le lire à la va-vite.
  2. Veut, veut pas, mon propos et ceux de monsieur Pierre Jovanovic (voir plus loin) s’apparentent aux théories de la conspiration et du complot. Donc si le sujet ne vous intéresse pas, passez à un autre appel, pas la peine de lire mon article.
  3. Regarder la vidéo YouTube sur le livre intitulé «666» de Pierre Jovanovic. Je vous avise tout de même que je n’ai pas encore lu ce livre, ce que je compte faire éventuellement pour être en mesure d’approfondir ma réflexion. Donc, mes idées font des liens seulement avec les éléments dont fait référence la vidéo et non l’ensemble des théories du livre.
  4. Réfléchir un peu aux propos et commentaires de l’auteur. Faire ses propres recherches, lire et s’informer sur le sujet ou sur des liens connexes. Se faire sa propre idée. Il n’est jamais bon de tout prendre au pied de la lettre et de croire sur parole tout ce qu’on vous dit.  Le même principe s’applique sur ce que moi je vous dis. Vous devez prendre ce qui vous convient, ce qui résonne en vous et pousser plus loin votre réflexion. Ce qui vous apparaît comme du pipi de chat, laissez-faire. Ma pensée, ma réflexion est encore embryonnaire et je n’ai certainement pas le monopole de la Vérité. Je ne vous expose que mon opinion et en ce jour. Demain, celle-ci aura certainement évoluée sous une forme ou sous une autre. Mon article ci-présent m’a amené à relire certains de mes articles de 2012 et 2013 et oufff… c’était un peu intense mon affaire.
  5. Il ne faut pas oublier non plus que j’adore la science-fiction et le fantastique. Et qu’il est parfois requis d’explorer son imagination pour sortir de la routine mortellement ennuyante du métro/boulot/enfant/dodo. Et effectivement, aujourd’hui, je suis ailleurs, ma pensée et mes réflexions ont évolués, même si la même ligne ou tangente se dessine.
  6. Ce n’est pas parce que la  «prédiction» de monsieur Pierre Jovanovic sur le départ de Benoît XVI c’est concrétisée que toutes ses prédictions vont se réaliser. C’est un journaliste, un écrivain, pas un devin… De plus, ce n’est pas le premier à prévoir la fin des Papes… donc avant de dépenser tous vos REER ou de vider votre compte épargne pour acheter de l’or et de l’argent… et bien allez-y avec prudence et parcimonie. Mais sommes toutes, je ne pense pas que cela soit une mauvaise idée que de se faire une épargne plus personnelle disons et qui restera cachée dans votre domicile pour les mauvais jours.
  7. Vous voulez me challenger sur mes propos, commentaires, références et liaisons ? Aucun problème ! J’adore argumenter et cela permet d’approfondir la réflexion de tous. Cependant, le respect est obligatoire et je me fais toujours un devoir également de vous répondre avec respect.
666 – Pierre Jovanovic

Votre argent, vos données personnelles appartiennent à tous

Après avoir regardé la vidéo sur le livre « 666 » de Pierre Jovanovic, cela a fait tilt dans mon cerveau. Bon peut-être qu’il était juste tard et que mon cerveau gérait un excédent de théine… Mais tout de même, tout de suite j’ai fait des liens avec quelques événements qui sont survenus au Québec dernièrement.

Tout d’abord le vol des données personnelles de l’ensemble des 4,2 millions de membres particuliers du mouvement Desjardins à l’automne 2019. Et ce, par un seul employé, au moyen d’une simple clé USB !!! Et je tiens à vous rappeler qu’au Québec, le Mouvement Desjardins est l’une de nos institutions financières les plus importantes. Cette institution fait partie de notre patrimoine, elle a grandement contribué à l’essor du Québec et de ses petits épargnants.

Quelle est la dernière estimation de la population du Québec en 2019 selon l’Institut de la statistique ? 8 484 965 personnes. Autrement dit, presque 50 % de la population québécoise s’est fait voler ses données personnelles. Ce n’est pas rien ! Comment une institution financière de cette envergure a-t-elle pu se faire arnaquer de cette façon ? Mais surtout QUI ou QUOI se trouve derrière ce vol gigantesque ? Et surtout, quelles sont leurs motivations réelles ?

20 juin 2019 : «Les renseignements personnels de 2,9 millions de membres du Mouvement Desjardins ont été transmis illégalement à des tiers par un employé aujourd’hui congédié…» ( …) «Les mots de passe, les numéros d’identification personnels des membres et leurs questions de sécurité n’ont pas été compromis. Mais les noms, dates de naissance, numéros d’assurance sociale, adresses, numéros de téléphone, courriels, ainsi que certains renseignements sur les habitudes transactionnelles et les produits détenus par les membres ont été transmis illégalement à des tiers. Desjardins souligne qu’il ne s’agit pas d’une cyberattaque. L’employé fautif, un spécialiste des données, aurait agi seul. Il aurait manœuvré pour obtenir des informations auxquelles il ne devait pas avoir accès et les transmettre à des gens de l’extérieur. Le groupe financier dit ne pas avoir constaté une hausse des fraudes depuis cette brèche dans la sécurité. Les membres touchés seront tous avisés et ils auront droit à un service spécial gratuit de surveillance pour éviter tout détournement de fonds[1]

01 novembre 2019 : «Ce ne sont pas seulement 2,7 millions de membres de Desjardins qui ont été victimes de la fuite de renseignements de juin dernier, mais plutôt l’ensemble des 4,2 millions de membres particuliers du mouvement qui se sont fait voler leurs données par un employé malveillant.»[2]

16 décembre 2019  «Sébastien Boulanger Dorval est soupçonné d’avoir vendu les renseignements de millions de membres de l’institution financière. Diplômé en administration des affaires de l’Université Laval, avec une spécialisation en technologies, il était conseiller en segmentation au siège social des Desjardins au moment des faits.»[3]

03 décembre 2019  «…les événements des derniers mois chez Desjardins démontrent qu’il y avait de « grosses faiblesses » au sein de l’organisation et que de « graves erreurs » ont été commises. Le vol de données des clients de Desjardins aurait été commis par l’entremise d’une simple clé USB sur laquelle on a téléchargé les fichiers. »[4]

Ce qui a entraîné le départ de deux de leurs hauts dirigeants : Denis Berthiaume, premier vice-président exécutif et chef de l’exploitation du Mouvement Desjardins, et Chadi Habib, premier vice-président, technologies de l’information[5].

Nous avons donc 4.2 millions d’individus, tous des membres particuliers (donc des personnes, pas des entreprises) dont les données personnelles et historiques de dépenses (ce sont les données de nos comptes de banque je vous le rappelle) ont été volées par un seul employé et donné à «des gens de l’extérieur». Des gens de l’extérieur ??? Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Extérieur à Desjardins ? du Québec ? du Canada ? de la Terre ? Ciel pas encore une histoire d’extra-terrestres ou pire d’intra-terrestres ou venant d’une autre dimension! Je rigole bien sûr. L’enquête policière est toujours en cours, donc peut-être saurons-nous plus tard (ou pas ?) qui a obtenu ces données.

Par la suite, on apprend que la firme Equifax, avec qui Desjardins a une entente pour que ses membres fraudés aient droit à un service spécial gratuit de surveillance pour éviter tout détournement de fonds, vend elle-même les données de ses clients à d’autres entreprises de marketing et de collecte de données… Comme par hasard…

16 décembre 2019  «La firme Equifax a été mandatée par Desjardins pour aider à protéger les informations bancaires de ses clients. Les trackers qu’on retrouve sur son site web servent à des fins explicites de marketing et de publicité en ligne. L’un d’eux a même la capacité de récolter la position GPS des utilisateurs, selon nos vérifications. C’est le spécialiste en cybermétrie Stéphane Hamel qui a sonné l’alarme à la mi-novembre, dans un rapport intitulé Equifax expose les clients de Desjardins à de nouveaux risques, publié sur Medium.com. « Desjardins envoie des millions de personnes à Equifax. Je m’inquiète très sérieusement de toutes ces pratiques de marketing et de collecte de données, dit M. Hamel en entrevue avec La Presse. Equifax ne semble absolument pas avoir des pratiques aussi rigoureuses que celles qu’on trouve sur le site transactionnel de Desjardins », ajoute-t-il. [6]

21 décembre 2019 : Équifax se paie bien votre tête «…que diriez-vous si votre institution financière vous suivait pas à pas dans votre navigation web et collectait toutes vos allées et venues numériques dans le but de revendre vos données à certains clients commerciaux ? Vous seriez probablement offusqué. Néanmoins, Equifax le fait, comme l’a fort bien démontré un article de Tristan Péloquin… »[7]

Monnaie virtuelle ou monnaie de singe ?

De plus en plus, l’argent en papier et en pièce de monnaie tend à disparaître. Il est fort probable que la prochaine génération d’enfants à naître n’utilisera jamais de billets de 5, 10 ou de 20 $. Ni même ne paiera son café et chocolat chaud avec ses pièces de 0.05$, 0.10$ et 0.25 $. Ainsi l’argent papier est en train de disparaître au profit d’une monnaie virtuelle, dont vous ne verrez jamais la couleur physique et seul des chiffres vous serons lisibles dans votre application bancaire. Vous devrez supposer que ces données monétaires virtuelles aient une valeur réelle, mais vous ne l’aurez jamais entre vos mains. Et vous pouvez être certain qu’un jour, pas si longtemps, surviendra une grosse tempête solaire, une guerre catastrophique, un important crash boursier, une gigantesque irruption volcanique (par exemple le super volcan de Yellowstone) ou peu importe la raison, mais un jour l’Internet tombera soudainement (temporairement, à plus longue échéance ou pour toujours) et à ce moment-là, ce sera la fin des haricots. Vous n’aurez plus aucun argent physique pour échanger contre d’autres biens et services et nous devrons revenir au troc.

Mais êtes-vous en mesure de calculer combien de kilos de farine ou de pommes vous devez échanger avec votre voisin pour obtenir… un manteau d’hiver ? Ou combien de paires de souliers vous devrez échanger contre quelques cachets de Tylenol, Advil ou peu importe l’antidouleur ou l’anti-inflammatoire pour faire descendre la fièvre de votre enfant malade ? Et encore faut-il que la personne possédant les Advils veut bien de votre paire de souliers…

À partir du moment où toute monnaie est virtuelle et qu’il n’existe plus aucune monnaie physique, vous avez en main le contrôle ultime de toute la population. Le Système pourra savoir en temps réel, de façon instantanée, qui est où, combien cette personne vaut, ce qu’elle achète et ce qu’elle possède. Le Système aura votre compte de banque au creux de ses mains…

Le vol des données de Desjardins, l’acquisition des données de la firme Équifax par des entreprises de marketing ne sont qu’une des étapes. Que sont les petits québécois dans le monde ? Pas grand-chose. Un petit peuple qui fait sa révolution tranquillement. Comme pour le vol des comptes bancaires des épargnants de Chypre en 2013, qui s’en soucient ?

Mars 2013 : «La zone euro et le FMI ont décidé de faire main basse sur les comptes bancaires des citoyens chypriotes et autres. Bref, ils taxent tous ceux qui possèdent un compte bancaire à Chypre. «Tous les titulaires de comptes bancaires verront ceux-ci ponctionnés, quels que soient le nombre de comptes et le nombre de banques dans lesquelles ils sont répartis.» C’est une décision sans précédent ! Elle consiste à imposer unilatéralement une taxe de 6,75% sur les dépôts bancaires inférieurs à 100 000 euros et 9,9% pour ceux qui dépassent ce montant. À cela s’ajoute une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts. Tous les comptes bancaires à Chypre sont actuellement gelés, et ce, depuis le 18 mars (2013).» [8]

Bien sur le vol des Chypriotes avait aussi des liens politiques sur l’échiquier mondial. Autres liens intéressants sur le sujet :

La même chose s’est reproduite avec le scandale des fameux papiers commerciaux. Vous vous souvenez que la Caisse de dépôt du Québec avait perdu énormément d’argent dans cette fraude ? Il y en aurait long à dire sur cette arnaque et je ne peux qu’effleurer le sujet. Mais sachez que toutes les autres banques canadiennes ont été relativement prudentes avec cette fausse poule aux œufs d’or et comme par hasard, la Caisse de dépôt du Québec, le bas de laine des Québécois, elle a fait fi de toute prudence et elle y est allée à fond la caisse (sans faire de jeux de mots).

Selon le journal Le Soleil du 13 mai 2009 «La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a ignoré les signaux d’alarme qui s’allumaient devant les papiers commerciaux adossés à des actifs (PCAA) pour continuer d’acheter pendant des semaines, à coups de centaines de millions de dollars, cet outil de placement à haut risque. Le vice-président des affaires juridiques de la Caisse, Claude Bergeron, a fourni cette indication, mardi matin. À sa comparution devant les parlementaires cherchant les raisons qui ont provoqué des pertes colossales à la CDPQ, en 2008, M. Bergeron a aligné avec précision les dates, illustrant le fait que les gestionnaires n’ont pas ralenti lorsqu’il y a eu danger droit devant (…) La Caisse de dépôt et placement a perdu 40 milliards $, l’an dernier, dont 13 milliards $ dans les PCAA. Mardi, les hauts fonctionnaires de l’institution ont continué de défendre les politiques régissant aussi bien les façons d’investir que de rémunérer les spécialistes.»[9]

Au 30 mai 2009, le journal Le Devoir affirmait que «La Caisse de dépôt et placement du Québec a perdu 40 milliards en 2008, 10 milliards de plus que les institutions comparables.[10]» «Sous la présidence d’Henri-Paul Rousseau, la Caisse était devenue à l’époque le malheureux leader incontesté au Canada du PCAA, c’est-à-dire du papier commercial adossé à des actifs de tiers, à savoir des prêteurs dans les secteurs hypothèques, prêts automobiles, cartes de crédit, etc.[11]»

Heureusement, 10 ans plus tard au 19 août 2017, le Journal de Montréal (Michel Girard) se demande «Combien la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a-t-elle réellement perdu avec le scandale du papier commercial (PCAA) qui a éclaté lors de la grande crise financière de 2008 ? (…) En tant que chef de file du PCAA au Canada, la Caisse allait connaître en 2008 une année désastreuse en la bouclant avec une perte de 25 %. Sa pire performance historique ! (…) À elle seule, la valeur de son bloc de PCAA était passée de 12,8 milliards $ à seulement 7,2 milliards $, pour une moins-value (ou perte sur papier) de quelque 5,6 milliards $. En baisse donc de 44 %. (…) La Caisse n’aurait finalement perdu que 1,9 milliard de dollars dans son aventure du PCAA. Grace au plan de restructuration du PCAA (…) Elle aurait ainsi récupéré 85 % de son investissement initial (…) C’est donc dire qu’elle aurait récupéré une somme de 10,9 milliards $ sur son investissement initial de 12,8 milliards $.[12]»

On nous vole notre argent, maintenant, on nous vole nos données personnelles.

Quel est le lien avec le Système ?

Mais comment cela peut-il nous atteindre maintenant dans notre quotidien ? Avez-vous remarquez que dans plusieurs magasins, on nous demande de nous identifier pour pouvoir effectuer un achat ? On nous demande : nom et prénom, adresse personnelle, numéro de téléphone, courriel pour acheter une simple paire de pantalon ! Sous prétexte de mieux connaître sa clientèle et d’offrir un service plus ! Et quand on refuse de s’identifier, on nous refuse la transaction.

Je me suis déjà faire répondre : «Madame je ne peux pas compléter la transaction si je n’ai pas toutes vos informations personnelles.» J’étais estomaquée. J’aurais pu refuser et sortir du magasin pour aller ailleurs. Mais qu’arrivera-t-il lorsque TOUS les magasins auront la même pratique abusive ? Je devrai m’inventer une fausse identité ? Ce qui ne servira presque à rien puisque toutes mes données bancaires seront déjà dans le Cloud ou l’infonuagique, car l’argent cash n’existera plus. Et actuellement, dès que vous payez avec une carte bancaire ou de crédit, c’est le cas.

Les données de ces magasins se trouvent dans des serveurs et bien souvent ces serveurs sont de plus en plus dans l’infonuagique. Déjà le Système t’habitue lentement, mais sûrement à t’identifier complétement avant d’être capable d’effectuer un achat, peu importe la nature de celui-ci. Et je vous garantis que le même principe s’applique pour les cartes de fidélité. Le magasin scanne ta carte, te donne une réduction ou t’offre une promotion et le Système en échange obtient tout ton pedigree et sait où tu te trouves presque en temps réel.

Le Système sait instantanément qui est où, possède quoi, achète quoi.

Tu veux contrôler une personne ? Contrôle son compte de banque. Tu veux contrôler la Population, contrôle le système bancaire et les données personnelles.

Le papier monnaie est en train de disparaître, au profit d’une monnaie virtuelle. Nos données personnelles sont volées et vendues à grande échelle à n’importe qui pour en faire n’importe quoi. Et si le gouvernement canadien (ou n’importe quel gouvernement de n’importe quel pays) en voulant sécuriser l’identité personnelle de ses citoyens, développera et exigera l’implantation d’une puce électronique ou d’un scan rétinien ou d’une technologie poussée de reconnaissance faciale ou biométrique à l’ensemble de ses habitants pour que ceux-ci puissent faire toutes les transactions (acheter un pain ou une maison) de façon sécuritaire. À partir de là, le Système pourra nous suivre à la trace. Un drone pourrait quadriller ou patrouiller dans les rues et le Système saura exactement qui est où. Mieux encore, même pas besoin de drone, simplement installer des «sensors» aux lampadaires et dans les téléphones cellulaires. Un système encore plus simple que la surveillance par caméra et la reconnaissance faciale qui est déjà implantée dans certaines grandes villes américaines, en Angleterre, en Chine et ailleurs.

La Matrice est le monde matériel dans lequel nous vivons. Tel un labyrinthe, il est difficile de s’en échapper. Le Système est le procédé, disons électronique faute d’un meilleur mot, qui contrôle tout ce qui se passe dans la Matrice. Le Système est devenu au fil du temps complétement bogué et aliéné. À force de s’auto-réparer et de mettre des patchs par-dessus d’autres patchs, c’est ce que cela à donner. Au lieu de nous aider à avancer et prospérer, il nous  asservi. Transformant les uns en zombies et vampires (contaminant le plus de gens possibles et en leur suçant leur énergie, leur volonté, leur libre-arbitre), les autres en robot (sans âme, sans émotion, sans cœur) et les derniers en moutons pour qu’ils suivent le plus bêtement possible le troupeau. Il y a aussi la Société qui est le regroupement de tous nos hauts dirigeants, de nos gouvernements, de nos grandes entreprises, des lobbies, des grands consortiums et conglomérats et qui ne veulent que notre «bien». Le Système qui était déjà bogué est devenu complétement corrompu.

Les données et la monnaie entièrement virtuelle ou numérique c’est le Big Brother à l’état pur et à grande échelle. C’est le Nouvel Ordre Mondial qui est en mouvement. Bientôt, le Système contrôlera la vie entière de la Population, car les gens n’auront pas d’autres choix que de passer par le Système pour vivre, manger, se loger, se déplacer et avoir des loisirs.

Le vol des données de Desjardins est une étape, la vente des données d’Équifax au plus offrant, en est une autre. Ton identification pour acheter une paire de jeans, encore une autre. Ton rabais sur ta carte fidélité, encore une autre. Le retrait des guichets automatiques en est un autre.

Bientôt il ne sera plus possible de vivre hors du Système.

Êtes-vous prêts ?


[1]https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201906/20/01-5231004-les-renseignements-de-29-millions-de-membres-de-desjardins-derobes.php

[2]https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201911/01/01-5247904-fuite-de-donnees-tous-les-membres-particuliers-de-desjardins-sont-victimes.php

[3]https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201912/16/01-5253976-vol-de-donnees-desjardins-menace-de-semparer-de-la-maison-du-suspect.php

[4]https://www.lapresse.ca/affaires/201912/03/01-5252228-vol-de-donnees-depart-de-deux-hauts-dirigeants-de-desjardins.php

[5] https://www.lapresse.ca/affaires/201912/03/01-5252228-vol-de-donnees-depart-de-deux-hauts-dirigeants-de-desjardins.php

[6]https://www.lapresse.ca/actualites/201912/16/01-5254011-une-vulnerabilite-dequifax-inquiete-desjardins.php

[7] http://plus.lapresse.ca/screens/8ca5e67e-aa3c-4116-96fa-38069ec1356e__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Microsite+Share&utm_content=Screen

[8] https://leschroniquesdaragonne.wordpress.com/2013/03/18/crise-bancaire-a-chypre/

[9] https://www.lesoleil.com/affaires/papiers-commerciaux-adosses-a-des-actifs-la-caisse-a-ignore-les-signaux-2933af2f1b61dc0d975e04ab730a0ac4

[10] https://www.ledevoir.com/politique/quebec/252814/perte-de-40-milliards-a-la-caisse-de-depot-l-opposition-fait-front-commun-pour-reclamer-une-enquete

[11] https://www.journaldemontreal.com/2017/08/19/le-papier-commercial-dhenri-paul

[12] https://www.journaldemontreal.com/2017/08/19/le-papier-commercial-dhenri-paul


5 réflexions sur “Le Système et le chiffre de la Bête 666

  1. Intéressant. Si tu as envie de pousser plus loin la réflexion, toi qui aime la SF, je te suggère de lire « L’immortel » de J.R. DOS, une autre vision intéressante et « diablement » réaliste de ce que pourrait être la bête dans vraiment pas très longtemps.

    1. Merci Pierre! J’en prends note. A ce sujet, j’ai lu les livres 777 et 666 de Pierre Jovanovic. Plus factuel et très actuel sur la Bête Système financier et sa soeur Bête Médias. Très très instructifs. Dans 777 , bien que très actuel et factuel, il y a plus de référence a la Bible etc. Dans 666 il parle des Banques et de l’Or et toutes les magouilles des EU associés à cela.

  2. A reblogué ceci sur Vérités et conséquenceset a ajouté:

    Un article que j’ai écrit le 22 décembre 2019. J’étais bien inspirée je pense. Toujours férocement d’actualité.
    En plus… curieusement, mon option «Reblog» qui était totalement absente de mes articles, voilà qu’elle réapparait… TADAM !!!

    Bonne lecture

  3. Ouais ča fait peur et ça nous pend au nez pour pas loin. Je refuse toujours de donner mes informations aux caisses et….je paie avec une carte Qui donne toutes les infos…on ne me refuse pas de transaction. Meme si tu pars vivre dans le bois et essayer D être autosuffisant dans tout….deja Difficile pour tout. Te voir refuser un bien quand tu vas au village. Se trouver un Prête nom pour agir en notre nom comme les entreprises fantômes. Nos enfants vont se voir transformés en moutons prêts à être utilisés sans même s’en Apercevoir, trop occupés à jouer virtuellement….

    Envoyé de mon iPad

    >

  4. Coucou Aragonne,

    Tout ce qui se passe maintenant dans tous les domaines s’est toujours passé et cela depuis le moment de la création de notre Univers, nous sommes dans un genre de simulation du genre des jeux d’ordinateur. Bien avant que l’humain et la vie existe sur la terre, des formes de vie ont vécu sur cette terre, et vu que l’humain a été créé par des races d’extraterrestres, nous ne sommes nous humains une réplique de ce qui se passe ailleurs partout où existe la vie dans notre univers, dans les mondes parallèles ou dans les dimensions. La technologie que nous possédons nous a été donné par d’autres races extraterrestres, il y a cette technologie que l’on veut bien nous montrer et celle qui est secrète, et toujours nous faisons affaire avec d’autres races en dehors de notre système solaire, et nous sommes hyper manipulé par ces races extraterrestres et de la même façon que les humains se manipulent et encore pire, car ces races ont une supériorité à tous les niveaux, et la technologie qu’ils nous donnent a pour but que nous nous détruisons nous mêmes. Depuis toujours les manipulations de toutes sortes existent, elles ne dont que de se peaufiner, tout le monde s’espionne, et les méthodes se peaufinent, je ne suis même pas surpris de tout ce qui arrive et de tout ce qui arrivera, dans cette dimension terrestre nous sommes tous des créateurs, nous possédons tous des pouvoirs et des dons, mais toute cette puissance est utilisée que pour le mal et l’ego, l’Amour qui semble être le plus fort dans ce monde ne change pas tous ceux qui ne pensent qu’au mal et à l’égo personnel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.