La passion des anges – Chapitre 4


multivers-1024x550

Dieu savait depuis déjà bien longtemps que Lucifer tenterait un jour le tout pour le tout. Il pressentait que son petit ange préféré de naguère tenterait de Le suppléer et même de Le détruire.  Il trouvait d’ailleurs cette tentative complètement ridicule étant donné qu’une créature ne serait jamais en mesure de détruire son créateur. Toutefois lors de l’époque angélique, Il avait donné de grands pouvoirs à Lucifer et ces derniers temps son ange/démon préféré se rapprochait dangereusement près de l’énergie du Mal. Cela pourrait rendre certaines de ses actions imprévisibles, plus puissantes et donc, plus dangereuses, même pour Lui, le Dieu de cet univers.

Dieu avait laissé seul en charge de sa création ses trois archanges les plus puissants : Micha’El, Gabri’El et Rapha’El. Il avait toute confiance en eux et qui plus est, Il ne pensait pas être absent longtemps, même si le temps est très relatif pour un être tel que Dieu. Néanmoins, ses archanges étaient assez puissants à eux trois pour contrecarrer Lucifer dans ses petites escarmouches et Il ne pensait pas que Lucifer porterait son coup fatal si tôt, il n’était pas encore suffisamment puissant. Certes il était très près maintenant de la source énergétique du Mal, le Seigneur le sentait à travers la destruction de Sa création, de la Vie.  Lucifer n’avait pas encore fusionné avec le Mal, mais cela ne saurait tarder.

Dieu était le maître de toute la création terrestre, ainsi que de la plupart des autres planètes de cet univers. Le reste était essentiellement dû aux effets qu’avait engendrés la puissance énergétique requise pour créer Ses premières créations. Ainsi cet univers regorgeait aussi de dieux mineurs, des élémentaux pour la plupart, mais sans grande importance et surtout infiniment moins puissants que Dieu. Mais aucune de Ses créations ne lui demandait autant d’attention que la Terre.

On trouvait également d’autres Dieux dans les autres univers et ceux-ci avaient créé leurs propres macrocosme et microcosme. Cependant, quelqu’un ou quelque chose avait également créé les Dieux et c’était cet Être Suprême que Dieu était allé voir. D’habitude l’Être Suprême s’occupait très peu des Dieux et encore moins des dieux mineurs, étant lui-même trop occupé par SES réflexions, SA contemplation. Par ailleurs, IL était plutôt taciturne et n’aimait pas être dérangé pour des broutilles. IL avait donné suffisamment de pouvoir à SES Dieux pour que ceux-ci se débrouillent très bien sans LUI. Toutefois, IL fit une exception au Dieu de la Terre. IL avait eu récemment une conversation qui s’était avérée plutôt édifiante avec la Mort. Les forces négatives dans les multivers étaient en nette progression. Cela pourrait mettre en péril l’équilibre des univers. IL laissa donc Dieu venir à lui.

Dieu pénétra dans le cercle des lumières divinement étincelantes. Étant lui-même une lumière, une boule d’énergie pure, Il ne fut pas ébloui. Dieu parla à l’Être Suprême de Ses créations, de la Terre et du drame qui s’y déroulait. L’Être Suprême écouta calmement les suppliques de SA créature.  Mais comme IL n’était pas d’un naturel patient[1], IL coupa court à la conversation.  Dieu n’eut le temps de dire qu’une seule phrase, bien que certes très longue. Connaissant parfaitement l’ensemble des multivers, IL supportait rarement les préambules et préférait aborder les questions de fond immédiatement. IL pouvait ainsi retourner plus rapidement à SES contemplations. Cette manie avait toujours eu le don de mettre SES Dieux mal à l’aise. Eux-mêmes avaient beaucoup de difficulté à concevoir un Être plus connaissant qu’Eux.

  • IL EST TEMPS QUE CELA CESSE. TA CRÉATURE, LUCIFER, DOIT ÊTRE DÉTRUIT OU MISE HORS D’ÉTAT DE NUIRE SI TU TIENS ABSOLUMENT À LA GARDER DANS TON GIRON. IL ATTIRE VERS LUI TROP DE FORCE DE L’ÉNERGIE NÉGATIVE. CELA DÉSÉQUILIBRE MAINTENANT TOUS LES MULTIVERS.
  • JE COMPRENDS SUPRÊMISSIME, MAIS LUCIFER DEVIENT DE JOUR EN JOUR DE PLUS EN PLUS PUISSANT. IL ME DEVIENT PLUS DIFFICILE À MANŒUVRER. IL COMMENCE À ÉCHAPPER À MON EMPRISE GRÂCE À L’ÉNERGIE DU MAL.
  • JE NE VEUX PAS LE SAVOIR ! C’EST TA CRÉATION, OCCUPE-TOI S’EN ! tonna-t-il.

La boule d’énergie pure qui était Dieu, se recroquevilla sous la puissance de l’Être Suprême.

  • IL EST TA PREMIÈRE CRÉATURE ET IL PUISE MAINTENANT SES FORCES DANS L’ÉNERGIE DU MAL, IDIOT ! IL S’EST DÉTOURNÉ DE TES ENSEIGNEMENTS ET DONC DU POUVOIR QUE CELA TE CONFÉRAIT SUR LUI, MÊME S’IL T’APPARTIENT ENCORE.
  • MAIS COMMENT PUIS-JE LE DÉTOURNER DE CETTE FORCE ?
  • LUCIFER DÉSÉQUILIBRE LE LIEN ENTRE LES FORCES – BIEN, MAL ET NEUTRALITÉ. CELA ENGENDRE DES RÉPERCUSSIONS NÉFASTES DANS LE MULTIVERS. N’ENTENDS-TU PAS LES AUTRES DIEUX SE PLAINDRE DU DÉSÉQUILIBRE AINSI CRÉER PAR TA CRÉATURE ?

À ses mots, Dieu entendit en effet les plaintes et lamentations de ses confrères, les autres Dieux du multivers.

  • PLUS TU ATTENDRAS ET PLUS L’ÉNERGIE NÉGATIVE, LE MAL, PROTÉGERA SON SERVITEUR DE TOI. TOI-MÊME, TU NE PEUX PLUS DÉTRUIRE TA CRÉATURE, SEULE UNE AUTRE DE TES CRÉATURES EN LIEN DIRECT AVEC TA FORCE, MAIS AYANT L’INNOCENCE D’UN NOUVEAU-NÉ POURRA LE FAIRE. LUCIFER NE POURRA PAS SE DOUTER DE SA FORCE RÉELLE. PENSE À CELA.

Face aux paroles de l’Être Suprême, Dieu resta coi.

  • SACHE QUE TON TEMPS EST COMPTÉ ! ET QUE SI J’INTERVIENS, JE DISSOUDRAI TOUTE TA CRÉATION ET PEUT-ÊTRE TOI DE MÊME. JE NE SUPPORTE PLUS TES FADAISES. FAIS CE QU’IL FAUT.

Dieu attendit encore quelque instant, Il n’était pas certain si l’Être Suprême avait dit tout ce qu’II avait à lui dire. L’Être Suprême pendant ce temps s’était tourné vers d’autres préoccupations qui LUI semblaient plus divertissantes que le misérable pantin d’énergie qui se trouvait devant LUI.

Au début de tous les temps, avant même la création de tous les Dieux de l’univers actuel, l’Être Suprême était seul et IL avait créé toute une série de créatures inférieures dans le seul but de SE divertir.  Cependant, SES créatures étaient faibles et fragiles, autant d’esprit que de corps. À cause de cela, elles se tournaient constamment vers lui pour qu’il résolve leurs multiples petits et gros problèmes. IL en fut fort agacé. Ne supportant plus de devoir toujours tout faire à leur place, IL les avait tous détruits lors d’un brusque excès d’impatience. Bien sûr, lorsque l’ennui revint le tourmenter, IL regretta SON geste. Pour remédier à SON ennui, mais sans pour autant se faire déranger à tous les instants, l’Être Suprême créa treize Dieux. C’était des Êtres d’énergie pure comme lui, ayant des pouvoirs similaires aux siens, mais dans une moindre puissance. IL ne voulait pas se faire évincer tout de même. Par ailleurs, IL leur avait bien expliqué à Tous, qu’IL se conterait d’être le Spectateur de Leur VIE et qu’IL n’interviendrait que très, très, très rarement et qu’Ils avaient intérêt à ne pas le déranger à la moindre pacotille. À ce sujet, le treizième Dieu s’était avéré plus faible que les autres et avait eu besoin de SON attention à de trop nombreuses reprises[2]. D’un claquement de doigts énervé, IL l’avait dissous ainsi que toute sa création. Il va sans dire que les autres Dieux s’étaient tenus tranquilles par la suite et évitaient maintenant, à moins d’un problème plus grave que la destruction totale de leurs créations, de déranger inutilement leur Créateur, l’Être Suprême.

L’Être Suprême se tourna de nouveau vers le Dieu de la Terre, à peine un millième de seconde après s’en être détourné une première fois.

  • COMMENT ? TU ES ENCORE LÀ ! MAINTENANT, VA ! ET NE REVIENS PAS. CETTE SITUATION DOIT SE RÉSOUDRE ET LE MAL RETOURNÉ À SON ÉTAT D’ORIGINE – EN ÉQUILIBRE AVEC LES AUTRES FORCES DU MULTIVERS.

Dieu partit immédiatement et Il profita du chemin du retour pour réfléchir à la situation.  Le Mal protégeait Lucifer et grâce à lui, il avait obtenu beaucoup trop d’énergie. Pour cette raison, Dieu n’était plus en mesure de détruire Lucifer directement et Il avait intérêt à ce que Lucifer ne le sache pas. Son CRÉATEUR lui avait confirmé ce qu’il pressentait déjà, que seule une autre de Ses créatures pourrait le détruire ou l’écarter du Mal. Pour obtenir une telle puissance, cet être devrait obligatoirement être la réincarnation de Dieu sur Terre. Pour en arriver à cette incarnation si spéciale, Dieu allait devoir faire de savantes manipulations. Il lui était impossible de s’incarner directement en humain, Lucifer le reconnaitrait aussitôt. L’enfant béni devrait naître dans la deuxième génération. Une génération bien spéciale que celle-ci, la première étant déjà une incarnation bien particulière. Il allait quand même devoir se la jouer serrée, car la défaite de sa réincarnation mortelle serait fatale pour Lui. Et si c’était le cas, pour que l’équilibre soit maintenu, Lui et toute Sa création devraient alors être anéantis. S’Il ne voulait pas que cela arrive, Il avait intérêt à mettre une muselière à Lucifer et à l’empêcher définitivement de nuire.  Il était maintenant temps d’amorcer le plan G.

[1] Ce qui est plutôt ironique pour une entité immortelle et éternelle.

[2] Seulement deux en fait.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s