Toi qui me fait vivre


J’ai fait un petit séjour à Québec pour visiter une amie en fin de semaine. Un weekend fort agréable. Durant la soirée d’hier, une chanson à jouer à la radio : «Toi qui me fait vivre» de Jean-Marc Couture. Cette chanson m’a interpellée et j’ai recherché les paroles.  Je les ai trouvées vraiment très belles. J’ai eu envie de les modifier en peu, pour les mettre à ma saveur. Alors juste pour mon plaisir personnel, je vous soumets ma propre version de ces paroles. Vous trouverez la vidéo avec les vraies paroles à la toute fin.

 

***

 

TOI QUI ME FAIS VIVRE

 

 

J’ai envie de ton corps, de tes mains et de ta tendresse

J’ai besoin de tes mots autant que de tes caresses

Mais avouer que je ne rêve qu’à travers toi

Je sais pas

 

À force d’illusions, de contrôle et de responsabilités

Je suis passée maître dans l’art de mon silence

Mais aujourd’hui, si pour te plaire, il faut ma voix

Sache que c’est toi

 

Qui me fais vi… vre, qui me rends li… bre

 

Ta peau jusqu’à la fin des temps

Ta chair jusqu’au fond de mon sang

Évidemment, évidemment

 

Tu es arrivé dans mon vie comme un hasard

Tu as enflammé la Femme en moi

Tu as dissipé mon brouillard

J’avais rarement ressentie ça jusqu’à toi

Seulement trop peu de fois

 

J’avais enchaîné mon dragon, je me sentais bien trop les pieds sur terre

Je me demandais pourquoi j’erre sur cette terre

Mais, aujourd’hui, je sais le chemin de mes pas

Parce que c’est toi

 

Qui me fais vi… vre, qui me rends li… bre

Dans le moindre atome de mon corps

La moindre envie, le moindre effort

 

Oui, c’est toi qui me rends i… vre, pour qui je vi… bre

 

Ta peau jusqu’à la fin des temps

Ta chair jusqu’au fond de mon sang

Évidemment, évidemment

Plus aucun doute, plus aucun froid

Il y avait juste une seule route, un seul endroit, puis soudainement il y a toi

 

Qui me fais vi… vre, qui me rends li… bre

Dans le moindre atome de mon corps

La moindre envie, le moindre effort

Oui, c’est toi qui me rends i… vre, pour qui je vi… bre

 

Ta peau jusqu’à la fin des temps

Ta chair jusqu’au fond de mon sang

Évidemment,

Car c’est toi qui me fais vivre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s