L’Un & l’Une


Mon nouvel article Dans les typos. Une réflexion sur le couple, la femme, l’homme et en fin de compte, la société. Pourrons-nous outrepasser nos vieux paradigmes et évoluer ?

Dans les typos...

Dans la zone commentaire sur Facebook, j’argumentais récemment sur un article parut le 9 janvier 2016 dans La Presse Plus sur le fait que Sophie Grégoire, notre Première dame au Canada, se faisait souvent appeler Sophie Trudeau ou Sophie Grégoire-Trudeau dans les médias anglophones et en Europe. Au Québec, les femmes lorsqu’elles se marient, gardent maintenant leur nom. Elles ne deviennent plus Mme leur mari. Elles restent elles-mêmes. Pourtant, cela ne fait pas si longtemps, on a tendance à l’oublier.

Aux États-Unis, même Hillary Rodham (maintenant Clinton) s’est sentie obligée par la société américaine de prendre le nom de son mari en 1982 pour que celui-ci soit mieux perçu et puisse être élu gouverneur de l’Arkansas. Les adversaires politiques de Bill Clinton déploraient que sa femme exerçait une profession (!!!), mais qu’en plus, elle refusait de prendre son nom.

À lire dans LaPresse Plus du 17 janvier 2016 :…

View original post 450 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “L’Un & l’Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s