Diane Bellego : Sept déesses en une femme


Nous, les femmes !

Je trouve l’analogie intéressante sur la façon dont le féminin sacré a été relégué au placard.

Féminin sacré et Masculin sacré doivent se respecter et s’aimer pour faire régner l’harmonie sur cette Terre.

tarot psychologique

Le Jugement de Paris Peter Paul Rubens

Réalité double

Les notions de masculin et de féminin s’ancrent dans la vision d’une double polarité de la réalité qui inscrit toute la globalité de l’expérience humaine. Le principe de notre univers et donc la nature de la réalité est double, électrique magnétique, émetteur récepteur, inspir-expir, onde particule, masculin féminin. Au bout, au cœur de l’un se révèle l’autre.

On ne peut appréhender la vérité de l’un sans découvrir en son cœur l’autre. Le potentiel de l’un est l’autre. La vérité intime d’un homme est son féminin intérieur, celle d’une femme son masculin intérieur. Vérité intime dans le sens que là réside ce qui a pu être ignoré, intériorisé et appelle les retrouvailles en même temps que là est l’accès d’une dimension plus vaste, plus vraie de nous-mêmes.

Vérité intime qui nous amène un sentiment de complétude, de joie, de reliance. Cheminer vers cette vérité intime est courageux car la…

View original post 3 236 mots de plus

Publicités

7 réflexions sur “Diane Bellego : Sept déesses en une femme

  1. Aragonne,
    toi aussi tu es un cadeau, je suis content que ce site existe et Toi qui écrit toutes ces belles choses, tu es si intelligente et profonde. Et à la question que tu me poses, je le laisse le soin de le découvrir, mais poses-toi la même question et surtout demande-toi, Qui Suis-je vraiment, tu découvriras des vérités étonnantes sur toi. Pose des questions à ton subconscient le soir au couché juste avant de dormir, tu auras des réponses.

  2. Merci, Aragonne pour ce partage et ce beau résumé : « Féminin sacré et Masculin sacré doivent se respecter et s’aimer pour faire régner l’harmonie sur cette Terre »
    Accepter et réconcilier l’animus et l’anima en chacun, pour vivre les yin et le yang extérieurs non plus en lutte mais en complémentarité

    1. Merci à toi pour tes bons articles toujours si intéressants et brillants 🙂

      Il me semble primordial que la Femme se reconnecte avec son Divin Féminin. Elle s’est déconnectée de sa vraie nature divine depuis beaucoup trop longtemps…

  3. bonjour Aragonne,
    la féminité est le Je Suis et la masculinité est à devenir. Ce qui donne la vie est créateur et ce qui était et sera est Féminin. Le masculin est directement lié à l’égo et cet égo refuse ou ne voit pas sa femme intérieure, il aurait quand même intérêt à ne pas renier sa femme intérieure car c’est cette qui lui a donné la vie. La féminité doit reprendre toute sa place, car dans une grande humilité consciente, elle a laissé toute la place au masculin cet égo ambulant qui vit sans le cerveau du coeur. Le Créateur est le Féminin.

    1. Oui en effet Woolfgang. La Femme s’oublie trop souvent, sois pour survivre dans un monde masculin ou pour s’occuper de tous les êtres qui lui sont chers, sauf elle-même.
      Il est plus que temps que la Femme retrouve, renoue avec le Divin Féminin. Non pas pour dominer l’Homme, mais simplement pour rétablir l’équilibre et rétablir l’harmonie sur cette Terre. Bon, ça devrait quand même prendre quelques temps encore, mais à chaque jour suffit sa peine. Moi-même je viens juste de m’ouvrir à mon Divin Féminin et je suis encore en train de voir comment cela s’intègre avec ma propre notion de Dieu, qui pour moi est encore une figure très paternel (héritage catholique-chrétien).

      1. Aragonne,
        ce sont les machos d’hommes qui ont fait croire que dieu est un mec. J’ai compris avec ma mère qui nous aimait d’amour Divin, j’ai compris que Dieu est une femme parce que seulement une femme peut donner tant d’amour et en mourir d’avoir aimer. Dieu a un coeur de femme.

        Ne cherche pas ailleurs qu’en toi, parle avec ton divin, dis-lui de se manifester à toi et t’auras besoin d’aucun mec, seule une femme peut aimer comme un Dieu dont on voudrait se sentir aimer.

        De toute façon, nous sommes tous Dieu et Créateurs car de la même façon qu’une femme enfante nous sommes enfants de Dieu, il va de soi que nous sommes nous-mêmes Dieu.

      2. Merci. Tes propos sont plein de sens. Je vais y réfléchir et trouver la réponse en moi. Je suis vraiment contente que tu sois abonnée à mon blogue. 🙂 c’est toujours un cadeau pour moi de lire tes commentaires. Tu ne serais pas un ange par hasard ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s