Le super volcan de Yellowstone


Voici un article qu’un de mes lecteurs m’a envoyé et que j’ai librement traduis pour vous. Vous trouverez aussi la version anglaise sur mon blogue.

Il s’agit d’un article que je trouve bien expliqué, bien qu’un peu alarmiste, conspirationniste et religieux vers la fin notamment, sur le super volcan du parc de Yellowstone aux États-Unis. La question que nous devons retenir n’est pas s’il ce fameux volcan explosera, car c’est une certitude, mais plutôt QUAND il le fera. Peut-être demain, dans 10 ans ou d’ici une centaine d’années. Dieu seul le sait et le Diable s’en doute comme on dit.

Je vous inclus aussi un lien vers un autre article sur le sujet, en français celui-là. Je n’ai pas pris la peine de faire la traduction du français à l’anglais, car mes habilités de traduction vers l’anglais ne sont pas géniales.

http://infomonde7711.unblog.fr/2013/03/15/le-super-volcan-du-yellowstone-national-park-tremble-et-se-deforme/

Le super-volcan de Yellowstone pourrait avoir débuté

ses premières étapes pour une éruption !

http://www.cuttingedge.org/News/n1852.cfm

Selon la liste des signes, notamment l’énorme déformation rocheuse qui s’est produite, soyez avisé que des géologues ont admis que le super volcan de Yellowstone avait dépassé de 20 000 ans sa date limite pour une éruption majeure.  La déformation rocheuse qui s’est produite surpasse celle reliée au Mont St. Helens en 1980 ! Est-ce cette éruption qui va déclencher le tremblement de terre attendu de 9.0 à Los Angeles ?

Le Nouvel ordre mondial s’en vient ! Êtes-vous prêt? Lorsque vous comprendrez ce que ce Nouvel ordre mondial signifie vraiment et comment il est déployé progressivement, vous serez capable de le voir progresser dans vos journaux quotidiens !

Apprenez à vous protéger vous et vos êtres chers !

Soyez attentifs à des idées tellement étonnantes vous ne regarderez plus les nouvelles de la même façon.

VOUS ÊTES MAINTENANT SUR LA CORDE RAIDE !

BRÈVE NOUVELLE: « C’est le temps d’avoir un regard inquiet sur Yelloswtone », YOWUSA.COM, 22-August-2003, Larry Park and Marshall Masters

«Hier après-midi, un tremblement de terre d’une magnitude de 4.4 a eu lieu à 9  miles au sud-est de l’entrée sud du parc nationale de Yellowstone… compte tenu  de la faible profondeur de ce séisme, le modèle de volcanisme développé par Larry Park se trouve soudain plongée vers le scénario de la pire éruption. Autrement dit, toute personne vivant à moins de 600 milles de Yellowstone  pourrait habiter dans une version moderne de Pompéi. En outre, il pourrait également y avoir de graves conséquences pour tous ceux qui vivent en dehors de cette zone et à l’ouest du Mississippi. Le processus systémique qui est en train de se mettre en place sous Yellowstone dresse un tableau très clair d’une éruption majeure à ses débuts.»

Avez-vous compris cette dernière phrase ? «… une éruption majeure à ses débuts.»

Quels sont les signes spécifiques qui ont convaincus ces auteurs que le super volcan de Yellowstone est prêt à exploser et pourrait être actuellement dans ses premières phases ? Au moment où nous vous mentionnons plusieurs de ces signes inquiétants, l’énorme déformation du terrain à cet endroit est le signe majeur qu’un « séisme lent » de taille et de dévastation énorme, pourrait effectivement être en cours. Qu’est-ce qu’une «déformation de terrain» ? Lorsqu’un volcan développe du magma chaud dans son cratère, le magma va pousser sur la roche de l’intérieur ; au point le plus faible de la formation rocheuse (incluant les parois du cratère), le magma commencera à pousser vers le haut ou vers l’extérieur, créant ainsi une « déformation rocheuse ou de la terre ». Lorsque le Mont St. Helens a explosé le 18 mai 1980, cette explosion a été précédée, par plusieurs mois, d’une déformation rocheuse visible qui s’étendait vers l’extérieur d’environ 450 pieds.

Regardons maintenant cet événement historique:

«Le 17 mai, plus de 10 000 tremblements de terre ont secoué le volcan, et sur son flanc nord s’est formé un renflement visible d’au moins 450 pieds. Une telle déformation spectaculaire du volcan fut une preuve solide que la roche en fusion, le magma, avait atteint le sommet du volcan.»[1]

Dans les documents du USGS, vous pouvez voir les voir admettre que la déformation rocheuse du cratère était une preuve solde que le magma était monté très haut dans le volcan. Voici l’opinion d’un professeur de géologie à ce sujet :

«Les volcans sont des démonstrations formidables du pouvoir de la Nature. … Il  est par ailleurs nécessaire de suivre de près les volcans pour diminuer les  conséquences d’une éruption. La déformation de surface peut nous donner des indices sur le processus magmatique dans les profondeurs et est un indice notable d’une irruption imminente.»[2]

Une fois encore, l’indice clé : «La déformation de la terre en surface… est un indice notable d’une irruption imminente»

Maintenant, tournons-nous vers la déformation rocheuse du super volcan du parc Yellowstone pour constater son ampleur.

BRÈVE NOUVELLE: «Le lac du parc donne l’impression d’une énorme explosion », DenverPost.com, dimanche, 10 août 2003.

«Parc de Yellowstone, Wyoming – Dans les mystérieuses profondeurs du     pittoresque lac Yellowstone, il y a un renflement qui s’élève de 100 pieds du fond du lac. Il s’étend sur la longueur de sept terrains de football et il est susceptible d’exploser à tout moment. De tous les événements mortels qui pourraient arriver à  Yellowstone, en passant par des éruptions volcaniques, aux tremblements de terre massifs, ce type d’explosion hydrothermale est probablement le plus immédiat et le plus grave danger dans le parc… Des géologues de Denver ont découvert un monticule dominant qui a gonflé jusqu’à la taille de sept terrains de football au fond du lac Yellowstone. »

Ici, nous avons une déformation rocheuse qui surpasse le maximum de la déformation du Mont St. Helens (450 pieds). La dimension de la déformation rocheuse du lac Yellowstone est de 100 pieds de haut par 2 100 pieds de large ! Mais cette déformation rocheuse n’est pas la seule à bomber vers le haut et vers l’extérieur dans le parc du super volcan Yellowstone. En retournant à l’article du Denver Post, nous y apprenons :

«Juste au sud du bassin Norris il y a un renflement d’environ 28 milles de travers et de 7 milles de profondeur, qui a poussé la terre vers le haut de plus de 5 pouces   depuis 1996, selon les recherches menées par Chuck Wicks, un géophysicien à l’US Geological Survey de Menlo Park, Californie… Cet été, il y a eu des signes qui nous ont montré que les restes de la caldeira se réveillent. Le bassin du geyser Norris, la zone thermale la plus chaude à Yellowstone, a fait jaillir de nouvelles marmites de boue. Sur la piste, la température au sol a grimpé à 200 degrés Fahrenheit, trop chaude pour y toucher. Le geyser Porkchop, dormant depuis 1989, est entré en éruption le 16 juillet. Les responsables du parc ont barré l’accès à la moitié des 2 miles de sentiers du geyser Norris.»[3]

Ces deux « marmites de boue » mesurent environ 70 pieds de haut et 2 300 pieds de long !

Ainsi, ces deux déformations rocheuses spectaculaires sont des indicateurs clairs qu’il y a potentiellement un mouvement massif du magma, ce qui causerait l’explosion du super volcan. Souvenons-nous des indices fournis par ce professeur : « Une déformation de surface… est un indicateur d’une irruption imminente. »

Dans le sous-titre de notre article, nous mentionnions que le super volcan Yellowstone avait dépassé de 20 000 ans sa date de péremption. Laissez-nous faire un résumé de cette histoire.

BRÈVE NOUVELLE: «Super volcans : Visions satellites des points chauds», Space.com, 07 August 2001

«… personne ne peut dire si ou quand ils pourraient devenir dangereusement actifs. Si un volcan est comme un ours en hibernation, alors il pourrait bien y avoir un printemps volcanique à Yellowstone. Des super explosions, avec environ 1 000 fois plus de matière ayant été éjectée au Mont St-Hélène en 1980, se produisent environ tous les 600 000 ans à Yellowstone » dit Wicks. « Et cela fait environ 620 000 ans depuis la dernière éruption.»

Cet article décrit les effets de l’explosion d’un super volcan :

«… Par ailleurs, selon les scientifiques, l’éruption du Mont St. Helens en 1980 fut  comme un éternuement volcanique par rapport à ce que l’Amérique connaîtra un jour. Et un renflement mystérieux de quatre pouces de haut dans le sol du centre de l’Oregon est, jusqu’ici, rien de plus qu’une bribe de conversation. Tôt ou tard,  avertissent les géologues, un super volcan frappera. L’éruption d’énergie refoulée couvrira la moitié des États-Unis de cendre et dans certains endroits cela atteindra jusqu’à 3 pieds (1 mètre) de profondeur. La Terre sera alors plongée dans un hiver perpétuel qui durerait des années. Certaines espèces végétales et animales disparaîtront alors pour toujours. Même les humains pourraient être poussés au bord de l’extinction.»[4]

Gardez ce dernier fait en tête jusqu’à la fin de cet article : «Certaines espèces végétales et animales disparaîtront alors pour toujours.»

Notez également que le sol de l’Orégon central a un renflement mystérieux d’une hauteur de quatre pouces, une autre déformation significative du sol qui est reliée au même espace géologique. Nous savons déjà que le sol du bassin Norris a un renflement d’une hauteur de cinq pouces !

Nous avons déjà parlé de deux volcans – Mont St. Helens et le parc de Yellowstone, mais la plupart des gens ne réalisent pas que ce sont deux volcans très, très différents. Alors prenons une pause un moment pour discuter des types de tremblements de terre et de volcans dans le monde. Nous retournerons à l’article du YOWUSA.

5 CATÉGORIES DE TREMBLEMENTS DE TERRE

            «…. le pire cas est ce que redoutent les géologues – zéro mise en garde. C’est précisément le cas pour un stratovolcan mortel comme le Mont Rainier, lequel met plus de 100 000 vies en péril puisque les gens ont seulement 15-30 minutes pour courir pour atteindre les hauteurs lors d’une Lahar soudaine (coulées de boue volcanique). Ceci n’est rien en comparaison à une soudaine éruption cataclysmique d’un super volcan (comme le parc Yellowstone).»[5]

«Quels sont les vrais tremblements de terre ?»

  1. Le boom d’un tremblement de terre : une forme de haute fréquence (audio) du tremblement de terre.[6]
  2.  Le tremblement de terre traditionnel : que nous connaissons tous comme étant des mouvements vibratoires et destructeurs de la terre. Aussi nommé simplement tremblement de terre.
  3.  Tremblement de terre « titubement » : un mouvement d’une section de terre ayant la capacité d’influer sur les pipelines (cisaillement). Il s’agit d’un événement rare.
  4. Version accéléré d’un tremblement de terre lent : un mouvement de vagues durant de quelques minutes à quelques heures au lieu de jours ou semaines.
  5.  Un tremblement de terre lent ou silencieux : un mouvement de vague durant des jours à des semaines. Découvert récemment par la science. »

«Comme vous pouvez le voir, il y a toute une famille de tremblements de terre;   n’attendant que la science pour en savoir davantage. Le spectre allant d’un boom audible très lent à très vite. … Le facteur important dans la création des volcans et des super volcans est le tremblement de terre lent; c’est ce mouvement de masse, incluant le magma, qui transfère la pression. Le cheval de bataille est ce processus invisible qui accélère la pression tout en générant un très large champ énergétique. Il n’y a que les très larges versions des tremblements de terre lents qui sont observables par le système GPS; les instruments scalaires voient dans ce phénomène un monde vivant.»[7]

Le volcan du parc de Yellowstone est un vrai super volcan ! Il est produit par le tremblement de terre lent ou silencieux et les scientifiques en savent très peu à ce sujet puisqu’il a été «récemment découvert par la science».

Maintenant, examinons les conséquences possibles d’une explosion massive d’un super volcan. Souvenons-nous de l’information que toutes personnes vivants dans un radius de 600 miles du parc de Yellowstone est en danger de mort. Cette carte montre la région couverte par ces 600 miles.

yellowstone-volcano

Même le tremblement du Mont St. Helens est un petit pet (pip-squeak) comparé au potential de Yellowstone, mais le processus de destruction est très similaire. Examinons maintenant la destruction au Mont St. Helens.

«À la limite de la zone rouge, à moins de 5 miles du sommet et juste un moment avant de succomber à une eruption massive… le renflement sur la face nord du Mont St. Helens disparut dimanche matin le 18 mai 1980, relâchant l’équivalent de 500 fois la bombe atomique d’Hiroshima. Plus de 150 milles carrés de forêt majestueuse ont été instantanément aplatis par un vent chaud latéral d’une haute vélocité, laissant les troncs sans écorce et disposés en couches comme des cure-dents. Par la suite, la montagne a rejeté des cendres en continu pendant 9 heures. Pour un super volcan, ce scénario serait des centaines sinon des milliers de fois plus puissants. La dévastation par les cendres, (chaleur intense et risque de brûlure) mettrait en danger toute vie dans un rayon de 600 miles, pas seulement la forêt vierge voisine. Pour comprendre la quantité incroyable de cendres d’une éruption majeure de Yellowstone serait capable de produire, (voir la carte ci-dessous) regarder le graphique des chutes de cendres historiques documentés.  Jusqu’à 20 États américains seront soit entièrement effacés ou en partie.» [8]

Comme vous pouvez le voir sur la carte, 600 miles de circonférence couvrent un vaste territoire ! Nous ne sommes pas certains de la manière dont ce super volcan expulsera la cendre, mais nous pouvons présumer par cette carte qu’il expulsera également dans toutes les directions et/ou que tout ce qui vit dans ce cercle ce doit d’être concerné parce que personne ne peut prédire exactement la façon dont cela se passera.

De Seattle, Washington, dans l’ouest, de Reno située au sud-ouest, près de Las Vegas, près de Santa Fe, Nouveau-Mexique au sud, à Sioux Falls, Dakota du Sud, à l’est, et éventuellement au nord vers le Canada, la zone possible de dévastation est incroyablement énorme (plus 1,1 millions de milles carrés) ! Si la dévastation est vraiment incroyable, les États-Unis pourraient perdre éventuellement la plus grande partie de la partie du centre-ouest à l’ouest du pays, notamment la Californie. Une fois qu’un volcan de cette proportion commence à exploser, le magma sera poussé rapidement dans le système géologique, dans la « plomberie » se trouvant sous toute cette région occidentale, provoquant d’autres énormes tremblements de terre et les éruptions de plusieurs autres volcans de la Californie à l’État de Washington. La faille de San Andreas pourrait aussi être bouclée, causant la dévastation de la plus grande partie de la Californie.

Laissez-vous brièvement revoir les éruptions historiques du super volcan de Yellowstone. La carte ici-bas dépeint les chutes de cendre survenues lors des deux dernières explosions du super volcan de Yellowstone.

ÉRUPTIONS HISTORIQUES DU SUPER VOLCAN DU PARC YELLOWSTONE

Yellowstone_SuperVolcano-2

Vous pouvez voir que les deux dernières éruptions ont répandu leur destruction et leurs débris dans en grande partie du sud et d’est en ouest. La région au nord, au Canada, a été épargnée par la colère de ces deux supers éruptions volcaniques.

À l’Ouest, lors de l’éruption appelée le « ruisseau de lave », les débris se sont étendus au-dessus de l’océan Pacifique, à près de 900 miles du parc de Yellowstone. Vous pouvez le voir sur cette carte que la destruction et les débris se sont étendus jusqu’au sud de l’actuelle frontière avec le Mexique, une distance d’un peu plus de 900 miles. Vers l’est, l’étendue des débris est allée jusqu’à la frontière orientale du Kansas, une autre distance de 900 miles.

Pour l’éruption appelée la «crête d’Huckleberry», les débris n’ont pas dépassé l’océan pacifique, mais ont atteint San Francisco (770 miles), presqu’atteint la frontière du Mexique (près de 900 miles) et se sont étendus vers l’est, à la frontière du Texas et de la Louisiane (1 380 miles).

Examinons les informations contenues dans cette carte, ci-dessus.

« Ce sont les volcans qui se surviennent sur les « points chauds » de la terre, et leur éruption sont des explosions catastrophiques, qui envoie des centaines de milliers de kilomètres cube de cendre dans l’atmosphère et qui font des ravages climatiques à l’échelle mondiale. En comparaison, l’éruption du Mont St. Helens envoyé un petit deux kilomètres cube de cendres vers le ciel. »[9]

Maintenant, revoyons ce que Space.com dit à propos d’une éruption d’un super volcan :

            « Selon les avertissements des géologues, tôt ou tard surviendra un « super volcan ». L’éruption d’énergie refoulée couvrira de cendre la moitié aux États-   Unis, dans certains endroits jusqu’à 3 pieds (1 mètre) de profondeur. La Terre sera plongée dans un hiver perpétuel qui serait ses dernières années. Certaines      espèces végétales et animales disparaîtront pour toujours. Même les humains     pourraient être poussés à bord de l’extinction.»[10]

Ainsi, nous n’exagérons pas quand nous affirmons que jusqu’à la moitié de notre nation géographique pourrait subir une perte grave en vie et en destruction à cause de ce Super volcan s’il devait exploser de façon similaire à ces deux éruptions. Cette troisième éruption pourrait être inférieure à l’un des deux premiers, mais c’est une conjecture et cela n’est pas nécessairement vrai, surtout si l’homme a été impliqué par ses prouesses technologiques scalaires, une question que nous attaquerons vers la fin de cet article.

LA LIGNE Y DES TREMBLEMENTS DE TERRE

Les auteurs de notre article YOWUSA révèle quelque chose d’édifiant : le parc Yellowstone fait parti de la structure géologique en Y de la terre.

«Le rare séisme M4.4 est en ligne avec un bras est de la ‘Y’ à Yellowstone».[11]Yellowstone_Y_Formatin

Pour voir le « Y » sur cette carte, localisez le parc de Yellowstone dans le coin nord-ouest extrême du Wyoming, c’est le point à l’extrême droite du Y. La partie centrale commune du « Y » se trouve au milieu Nevada, juste au sud du grand tremblement de terre indiqué en jaune dans le nord du Nevada. Le coin supérieur gauche du « Y » s’étend jusqu’à Portland – région de Seattle.

Mais, la partie la plus intéressante de ce « Y » géologique, c’est que la partie inférieure s’étend plein sud, à partir du milieu du Nevada jusqu’à la Los Angeles – zone de San Diego, en Californie !

(petit détour par les théories de la conspiration… Je n’adhère pas trop à l’ampleur de la théorie proposée, mais elle a au moins le mérite d’être divertissante)

 Bill Cooper n’avait-il pas mentionné que Los Angeles faisait partie du plan du Nouvel ordre mondial des Illuminati ?

« Pouvez-vous imaginer ce qui se passera si Los Angeles est frappé par un séisme de 9,0; si New York City est détruit par une bombe atomique terroriste- planté; si la troisième guerre mondiale éclate au Moyen-Orient; si les banques et   les marchés boursiers s’effondrent; si les extraterrestres atterrissent sur la pelouse de la maison blanche; si la nourriture disparaît des marchés; si certaines personnes disparaissent; si le Messie se présente au monde ; et si le tout survient dans un très court laps de temps?»[12]

Notez les différents aspects de ce plan des Illuminati pour préparer la venue de l’Antéchrist; et tous ces éléments sont étroitement reliés; «et si le tout survient dans un très court laps de temps ».

Faisons une liste des divers points de leur plan afin que nous puissions les comprendre plus clairement :

  1. Los Angeles est frappé par un séisme sans précédent de 9,0;
  2. New York City est frappée avec une bombe atomique;
  3. La troisième guerre mondiale éclate au Proche-Orient;
  4. Les banques et les marchés boursiers tombent;
  5. Des extraterrestres et des OVNI apparaissent, pour supporter l’arrivée de l’Antéchrist;
  6. « Certaines personnes disparaissent » – la rupture de l’Église;
  7. Le Messie, l’Antéchrist, se présente au monde;

Puisque vous suivez les nouvelles quotidiennes de près car vous êtes lecteur assidu de Cutting Edge, vous savez que le décor est mis en place pour que les points 2, 3 et 4 se produisent. La planification de la troisième guerre mondiale mentionnée dans le point 3 est en fait constituée de trois guerres et de terrorisme dans toutes les villes de tous les pays où les gens vont encore voter (la démocratie). Les trois guerres sont: 1) Israël vs ses pays arabes voisins, avec l’Irak comme déclencheur ; 2) une crise de la péninsule coréenne si grave qu’elle menace l’existence de l’humanité ; et 3) l’invasion de Taiwan par la Chine. L’objectif global et final de ces guerres, de ces attaques terroristes, de l’effondrement financier et des tremblements de terre est la mise en place de l’Antéchrist, au point 7.

Si vous n’avez pas encore réalisé que la technologie militaire russe et américaine peuvent créer des tremblements de terre, vous devriez aller voir notre section Contrôle de la température (Weather Control[13]) et y lire tous nos articles. Les tremblements de terre peuvent être délibérément produits. Souvenez-vous de ce fait lorsque nous aborderons notre prochaine partie Ondes scalaires[14] (Scalar Waves).

(Retour à des sujets un peu moins conspirationnistes ?, hum pas certaine)

LE PHÉNOMÈME DES ONDES SCALAIRES AU PARC YELLOWSTONE

Mon attention a brusquement  viré à « état d’alerte » quand j’ai commencé à lire la partie du rapport YOWUSA où il est dit que les ondes scalaires jouaient un grand rôle dans la création et le développement de cette lente construction qu’est un super volcan. Examinons les données pertinentes de YOWUSA :

«Cet article va tenter de révéler les phénomènes critiques, échappant à la science, et les signes qui sont actuellement interprétés grâce à un modèle manquant de la terre. La nouvelle technologie, qui n’est pas actuellement dans les mains des scientifiques, respecte la vraie nature de la dynamique terrestre. En ce qui concerne les conditions actuelles du super volcan de Yellowstone, le panneau d’avertissement urgent sera discuté lorsque les lecteurs obtiendrons un aperçu de ce qui se dit officiellement, ce qui n’est pas dit et ce qui n’est pas connu (par la géologie officielle).»

«Voici la définition de quelques termes pour la discussion sur cet article :

– Une onde scalaire est une vague « sans masse ou matière » qui se propage  différemment des traditionnels des ondes électromagnétiques (ondes radio). Les ondes scalaires n’oscillent pas en va-et-vient entre le magnétique et l’électrostatique, pourtant, ce sont de véritables ondes d’énergie. Pour les             mesurer, on a besoin d’une technologie différente. La technologie traditionnelle des ondes de radio ne mesurent pas correctement les ondes scalaires pures.

            – Scalaire : Une différence dans le potentiel d’énergie entre deux points de    référence, avec un vecteur. Penser à une flèche ; de la pointe à la longueur de la    queue cela définit la force ; la direction de la flèche détermine la direction 3D que  la flèche pointe (de-à).

            – Gyro-scalaire est une émanation qui précède l’onde scalaire,  semblable à un taux d’oscillation du bas vers le haut (a ‘precessing’ emanation of scalar wave similar to a rate of wobble to spinning top).

– Résonance : une vibration naturelle ou une fréquence d’une vibration.»[15]

En disant que les sciences géologiques conventionnelles ne comprennent pas les phénomènes scalaires, nous pouvons seulement penser à nos discussions précédentes sur l’armement scalaire russe où nous avons découvert que la science occidentale était légèrement erronée dans sa vision fondamentale du fonctionnement de l’électricité. Lisez la Nouvelle 1776[16].

Les Russes ont découvert cette légère faille peu après la Seconde guerre mondiale. Dès que leurs scientifiques ont appliqué la bonne compréhension du fonctionnement de l’électricité, leurs recherches les ont amenés dans le gros et large monde de la technologie scalaire. C’est à partir de là qu’ils ont développé leurs armes scalaires. Ainsi, nous ne sommes pas surpris d’apprendre que notre science géologique actuelle ne comprend pas parfaitement les ondes scalaires ni leurs impacts sur les tremblements de terre. Nos scientifiques dans ce domaine dépendent aussi de cette compréhension légèrement imparfaite.
Maintenant, retournons à notre premier sujet pour plus d’information.

            «Depuis le 11 juin 2003, le super volcan de Yellowstone a évolué, ce qui a provoqué l’échauffement rapide du sol et obligé la fermeture d’une section du     bassin du geyser Norris. Il y a eu de nouveaux évents à vapeur et l’activité accrue du geyser. Le système de LDI II est précis à ce sujet.»[17]

«Cette technologie révolutionnaire observe un profond processus souterrain qui est alarmant. Ce processus est en train de réveiller un système souterrain qui affecte l’état complet de la Californie, du nord-ouest du Pacifique et de l’est de l’Idaho (Yellowstone). Les effets de cette activité nous fournis de petits indices en ce qui concerne les micro-tremblements ou essaims ayant une magnitude modérée allant jusqu’à 4. Toutefois l’ampleur équivalente de l’activité d’un séisme silencieux dans un processus souterrain est beaucoup plus importante. Pourquoi la science grand public n’est-elle pas au courant de cela ? La réponse se divise en deux raisons : la terre est très « furtive » et la deuxième, les théories des mécaniques de la croûte terrestre sont erronées.»[18]

Cette compréhension «erronée» au quelle fait allusion la dernière phrase ci-dessus, se rapporte aux effets des ondes scalaires sur la terre. Non seulement faire des ondes scalaires provoque des tremblements de terre lents, profonds et silencieux qui s’accumulent tranquillement jusqu’à des proportions monstrueuses, mais ces ondes ramollissent aussi la croûte de la partie supérieure du manteau terrestre, fragilisant ainsi sa résistance à la pression énorme qu’il contient.

Dans notre article, Nouvelle1776[19] où nous discutons des armes scalaires, nous citons le Lt.Colonel Thomas E. Beardon qui a écrit le livre «Fer de lance» (2002). Au moment où nous avons écrit l’article, nous ne pensions pas que c’était pertinent d’inclure le fait que les ondes scalaires étaient capables de ramollir un matériau dur comme le métal. Pourtant, elles le peuvent ! Écoutez :

«Le ramollissement métallique est réalisé par un moteur (le signal pique-bois), qui sert de miroir à conjugaison de phase, est pompé par les vibrations et les signaux   dans les liaisons réticulaires des métaux. Construire ce moteur avec du métal jusqu’à ce que les signaux précisément inversés et recouverts nient les signaux  normaux, et on a « dissous » les liaisons réticulaires, convertissant le solide à  liquide. »[20]  – Fer De Lance, Dr. Beardon, p. 135-6.

Juste comme ça, le métal se ramolli jusqu’à ce qu’il s’effondre ! Mais le métal n’est pas le seul solide qui peut être ramolli au point de s’effondrer. La roche dure, comme le granit, peut également être ramollie jusqu’à ce point. Maintenant, revenons à l’article du YOWUSA sur cette super éruption volcanique à venir.

«… les scientifiques doivent comprendre que les modèles actuels de la croûte  peuvent être dangereusement incorrects. Dans des conditions très puissantes, les instruments actuels continuent d’enregistrer, la terre peut « tromper » tous les volcanologues à ce jour. Oui, c’est correct ! Jetez tous les modèles de  volcanologie. Par une très puissante résonance scalaire, la croûte terrestre supérieure elle-même pourrait devenir dangereusement moelleuse. Ajouté à l’activité en profondeur que les instruments indiquent, la présence d’anomalies thermiques est un signe inquiétant. Si une résonance scalaire se développe près du super volcan, la chambre magmatique, qui se situe à seulement quelques miles en dessous, peut déchirer le toit du volcan. C’est le toit qui retient cette pression colossale. Un changement soudain dans la force de la croûte (un adoucissement) peut mener à une déchirure dramatique du toit, avec peu ou pas d’avertissement. Autre recherche scientifique reconnaît ce phénomène de recyclage du magma en provenance de la croûte supérieure – pas des profondeurs. Cependant, une nouvelle surprise attend la science : comment les effets de résonance scalaire peut transformer (ramollir) rapidement la roche».[21]

Les auteurs du YOWUSA continue de discuter sur comment la rigidité de la roche peut être ramollie. Ils ont aussi noté que les russes sont déjà très bien au courant au sujet phénomène incroyable. Écoutez :

« Comment survient un changement soudain de la croûte ? Tout comme un four à micro-ondes chauffe un aliment dans une chambre vide, la terre génère une puissante énergie scalaire qui forme un four à micro-ondes « scalaire ». Cette énergie est exothermique à la croûte, comme le démontre l’augmentation spectaculaire des zones thermiques à Yellowstone. Ce même effet transforme       également la rigidité (dur à mou) de la croûte. Les scientifiques russes sont         conscients de ce phénomène… Avant le tremblement de terre principal, la             résonance scalaire est relâchée en plusieurs jets puissants. Ils ne sont pas   observables avec capteurs de courants géologiques actuels, les jets induisent la     saturation de la roche, transformant sa rigidité… la rigidité de la croûte est un vrai précurseur de l’énergie de la terre. Toutefois, ce changement dans la résistance de la roche est une préoccupation majeure dans la dynamique des super volcans comme Yellowstone. »[22]

Maintenant nous savons que les ondes scalaires sont grandement responsables de la création des supers volcans, et de leur explosion, et que nous vous avons dit que les russes possèdent cette technologie, examinons le très troublant signal scalaire pic-bois (woodpecker) qui a été signalé dans le nord-ouest du Pacifique depuis le 4 juillet 1976.

            «Les scientifiques russes… ont étudié les travaux de Tesla dans le but dans faire des armes. Ils ont puisé profondément dans les mystères de l’électromagnétisme,    et apparemment fait un saut considérable par rapport aux États-Unis… Le bombardement de notre ambassade à Moscou avec l’énergie des micro-ondes était peut-être un développement de cette recherche ; le mystérieux signal de radio russe «pic-bois» en est probablement un autre… Le bicentenaire de la révolution américaine a été célébré le 4 juillet 1976. Les soviétiques ont fait un « feu d’artifice » de leur propre chef en commençant une série d’émissions qui est connu par les radioamateurs dans le monde entier comme le pic-bois « russe ». Le signal pic-bois semble provenir du premier modèle (onde scalaire) d’un appareil utilisant le transmetteur Tesla (Tesla Magnifying Transmitter – TMT)… Ces… signaux électromagnétiques étaient sur les bandes de 3 à 30 MHZ et ont été généralement impulsé à un rythme de marche-arrêt de 10 par seconde, ce qui a donné au signal la caractéristique de tappement, qui a donné naissance à son nom de « pic-bois russe »… L’utilisation qu’en font les russes n’est toujours pas claire. Malgré que  les signaux aient cessé périodiquement, ce système semble toujours être  opérationnel aujourd’hui.»[23]
Smith a plus tard identifié la zone cible du signal scalaire russe surnommé «pic-bois», il s’agit de la partie nord-ouest des États-Unis. Par conséquent, depuis les 27 dernières années, le secteur nord-ouest des États-Unis d’Amérique a été continuellement visé par ce signal scalaire ; YOWUSA rapporte, ci-dessus, que les ondes scalaires sont responsables de la mise en place de super volcans comme Yellowstone ! L’emplacement géologique de l’énorme caldeira de Yellowstone est la partie nord-ouest des États-Unis ! Est-il possible que les Russes aient visé ainsi le nord-ouest de l’Amérique depuis 27 ans avec leurs signaux scalaires pour que se construise lentement, tranquillement et de manière presque invisible un super volcan à Yellowstone, et ce, afin qu’il explose dans une fureur terrible ?
À ce stade, vous pensez peut-être qu’il n’y a aucune preuve que ce petit signal puisse avoir des conséquences aussi terribles. Écouter cette discussion au sujet de comment une petite entrée dans la terre peut produire une puissance énorme à la sortie

«… les documents admettent que mille fois plus de grandes quantités d’énergie peuvent être libérés… qu’injectés. Comme avec la « clé de la guerre géophysique »  de MacDonald, des effets « non linéaires » signifient qu’une petite entrée et créer une large sortie… Richards parlait de la… expérience de l Université de Stanford sur le rayonnant des ondes VLF sur la magnétosphère. Les signaux suivent les  courbes du champ magnétique puis retournent vers la Terre. Elles ont été  détectées à mi-chemin dans le monde entier… Dans certains cas, les signaux ont   été amplifiés mille fois… Cet effet de résonance de Tesla peut contrôler une  énergie énorme par de minuscules des signaux. »[24]

La question de l’heure est simple : le même effet multiplicateur décrit ci-dessus, dans la haute atmosphère, peut-il être dupliqué au sein de la terre ? Est-ce que ce petit signal «pic-bois russe» peut de même être multiplié au sein de la terre ? Pour cette réponse, nous nous tournons à nouveau vers le lieutenant-colonel Beardon :

            « Passer en Mode de tremblement de terre : Les utilisations de la grille complexe et les howitzers scalaires ne sont limités que par l’ingéniosité humaine et la technologie de pointe développée. En déplaçant le mode de transport des ondes scalaires et en transmettant à la surface de la terre, la zone de brouillage peut être établie dans une région éloignée de la terre, sous la surface de la terre. Supposons que nous établissons une très petite grille d’interférence dans la terre et autour d’une zone de failles lointaines. Puis en déposant régulièrement de l’énergie dans la zone par un mode exothermique continue, le stress de la zone de faille est  régulièrement et progressivement augmentée. Finalement, les plaques de chaque côté glisseront et un «séisme naturel apparaitra». Si l’énergie se dépose lentement et doucement, une pointe maximale de stress peut habituellement être atteinte… et entraîner un séisme plus gros, plus destructeur.»[25]

Maintenant, nous devons appliquer cette information au possible assemblage graduel de la caldeira du super volcan de Yellowstone, situé sous le nord-ouest du Pacifique. Nous allons tout d’abord lister les effets désirés, puis nous citerons Beardon :

–           Le nord-ouest du Pacific est sélectionné comme cible pour le signal, «la zone de brouillage peut être établie dans une région éloignée de la terre, sous la surface de la terre. Supposons que nous établissons une très petite grille d’interférence dans la terre et autour d’une zone de failles lointaines».

–           Pointer la zone cible régulièrement, 24 heures – 7 jours par semaine pendant 27 ans, «puis en déposant régulièrement de l’énergie dans la zone par un mode exothermique continue, le stress dans la zone de faille est régulièrement et graduellement augmentée.»

–           Comme nos citations ci-dessus l’indiquent, un super volcan, le plus puissant, se construit plus lentement que n’importe lequel des types de tremblement de terre, «le stress dans la zone de faille est régulièrement et progressivement augmentée. Si l’énergie se dépose lentement et doucement, un stress maximum plus élevé peut habituellement être atteint… et entraîner un séisme plus gros, plus destructeur.».

–           Lorsque l’explosion de ce super volcan  se produira, les gens vont à contrecœur l’accepter comme un « acte de Dieu », et ils ne vont pas penser un instant que les Illuminati aurait pu y être pour quelque chose, « Par la suite, les plaques de chaque côté vont glisser et il se produira un « séisme naturel ».

–           L’éruption volcanique la plus destructrice de l’histoire moderne dévastera d’un coup près de la moitié géographique des États-Unis, «si »l’énergie se dépose lentement et doucement, un stress maximum plus élevé peut habituellement être atteint… et entraîner un séisme plus gros, plus destructeur».

–           Un séisme de 9,0 sans précédent est prévu pour Los Angeles, « un tremblement de terre plus gros et avec des résultats plus destructeurs. » N’oubliez pas notre citation antérieure qui ont montré que les zones de Los Angeles – San Diego sont à la pointe verticale de la formation de tremblements de terre en Y et que le super volcan de Yellowstone se trouve dans la partie supérieure droite du « Y ». Lorsque le super volcan se mettra à rugir, le magma s’écoule rapidement par le biais de l’ensemble de la plomberie en « Y » et pourrait livrer une secousse suffisamment massive dans la région de Los Angeles pour qu’un séisme de 9,0 soit certainement du domaine du possible.

RECHERCHE SUR LES MOTIVATIONS DE CETTE DESTRUCTION

Dans toute enquête criminelle, le détective de police ne recherche pas seulement un motif, mais le procureur lui doit prouver au jury que l’accusé avait un mobile pour commettre le crime pour lequel il est accusé. Quel est le motif pour lequel les Russes viseraient continuellement le nord-ouest du Pacifique avec leur petit à moyen signal d’onde scalaire ? Plusieurs possibilités sont envisageables:

  1. La Russie a fait appel à cette méthode au lieu des armes atomiques pour mettre à terre l’Amérique. Les gens qui croient en la théorie conventionnelle que la Russie est l’ennemi mortel de l’Amérique croiront à cette possibilité (séminaire deux – http://www.cuttingedge.org/detail.cfm?ID=2 «L’Amérique détermine le cours de l’histoire» mentionne comment l’Occident a financé le renversement du gouvernement tsariste de Lénine, et a soutenu le communisme; lisez aussi NEWS1056 [26] ). Certes, la Russie n’aurait pas à s’inquiéter d’une contre-attaque dévastatrice de missiles américains si elle utilisait une arme du type tremblement de terre pour amener ce pays à genoux. Cependant, puisque la technologie scalaire a permis aux Russes d’ériger un bouclier anti-missile efficace à 100% depuis au moins deux décennies, cette possibilité semble négative. (Lisez NEWS1776, nous y discutons des raisons bibliques pour lesquelles la Russie n’a pas encore annihilé l’Amérique bien qu’elle en est la possibilité depuis des décennies et ce, sans que la Russie n’ait à s’inquiéter de sa propre destruction.
  2. La Russie expérimente les armes scalaires sur le long terme pour découvrir de quelle manière cela affectela Terre, ses écosystèmes et ses habitants. Jerry Smith (« HAARP : Perfect Weapon of the Conspiracy ») et le Dr Nick Begich (« Angels Don’t Play This HAARP ») le croient de tout leur cœur.
  3. La Russie suit simplement le plan des Illuminati pour causer une désorganisation suffisamment massive aux États-Unis que les autorités aient une excuse pour imposer la loi martiale, dissoudre la forme constitutionnelle du gouvernement et emporter les libertés au loin. Cette position a un grand mérite, car le séisme sans précédent de 9,0 à Los Angeles est étroitement lié au grand plan d’ensemble, décrit ci-dessus, par l’auteur du Nouvel ordre mondial, Bill Cooper.

Toutefois, si c’est vrai, vous pourriez protester en disant pourquoi les autorités américaines s’assiéraient-elles simplement et permettraient que cela se produise ? Pourquoi notre gouvernement n’a-t-il pas vigoureusement protesté contre les Russes pour qu’ils arrêtent ce signal, même au point de faire la guerre ? La réponse est que nos autorités sont totalement engagées dans un gouvernement, une économie et une religion mondial et ce, pour qu’ils puissent permettre la venue de l’Antéchrist et accomplir la prophétie. Nos dirigeants ne sont pas des patriotes américains comme nous pensons qu’ils sont. Ils se sont entièrement consacrés au concept satanique que l’Amérique est le «Phoenix », tel que les esprits démoniaques ont dit à nos pères fondateurs au moment de la révolution (lisez NEWS1259).

L’Amérique, le Phénix des Illuminati est destiné un jour à volontairement se réduire en flammes, à être réduite en cendres; mais de l’intérieur de ces cendres naîtra le Nouvel ordre mondial. Notre président Skull & Bones actuel est tout à fait synchronie avec le plan  (lisez NEWS1603, «Pourquoi Laura Bush a-t-elle envoyé des cartes de Noël avec le phénix ?»). Cette pensée incroyable illustre que nos leaders vont s’asseoir et laisser cette destruction avoir lieu; en fait depuis le 4 juillet 1976, tous les présidents américains (Ford, Carter, Reagan, Bush Sr, Clintin et Bush Jr.) sont des Illuminati et chacun d’eux auraient pu arrêter ce signal grâce à une application vigoureuse de la diplomatie.

Nous pensons que ce tremblement de terre est susceptible d’être utilisé à cette fin, tel que Bill Cooper l’a indiqué dans sa révélation que Los Angeles est planifiée pour avoir un séisme de 9,0. Cependant, nous croyons que les Illuminati vont aussi utiliser l’explosion du super volcan pour un autre objectif : pour mettre en place le retour à l’état sauvage (Re-wilding) du continent Nord-américain.

4.    Les Illuminati pourraient planifier d’utiliser le caractère destructeur du super volcan Yellowstone comme outil majeur pour accomplir leur projet de retour à l’état sauvage (Re-wilding) tant convoité. Quel est le projet de retour à l’état sauvage (Re-wilding) ? Dans le livre de l’Apocalypse, selon les jugements de Dieu tels que décrit dans les chapitres 6 verset 19, tuent deux-tiers de l’humanité tout entière ; pour être compatible avec ce chiffre, le plan des Illuminati est de tuer 66 % de l’humanité [Le livre de Constance Cumbey, «Une déception planifiée» (A Planned Deception), p. 164, lorsqu’elle cite «Les amis de la Terre» (Friends of the Earth).

Dans NEWS1368, nous discutons de ce plan de « retour à l’état sauvage » en profondeur. Dans la phase finale du Nouvel ordre mondial, les Illuminati ont redessiné les territoires de toutes les nations de la Terre, en indiquant précisément où l’homme est autorisé à vivre, où il pourra aller pour ses loisirs et où il ne pourra pas en aller en toutes circonstances. Nous avons reproduit la carte des États-Unis pour illustrer ce scénario.

rewilding_map

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, le territoire est divisé en zones :

  • Les zones sauvages sont l’habitat des plantes et des animaux. Toutes activités humaines y sont interdites.
  • Les zones tampons sont les zones entourant les zones sauvages. L’entrée dans ces zones est limitée, contrôlée. Ces zone sont seulement accessibles aux humains détenant un permis. Aucune activités organisées, telle que le travail, les maisons ou les villes, n’y sont permises. En sachant comme les gouvernements dictatoriaux fonctionnent, tout humain ayant la permission d’être dans les Zones tampons devra probablement détenir un permis spécial. Et bien sur, les forces paramilitaires devront indubitablement patrouiller dans ces zones pour renforcer la limitation d’accès aux humains.
  • Les zones de coopération sont les seules zones où les humains sont autorisés à vivre, et nous présumons, à travailler.

Dans la planification du Nouvel ordre mondial, les zones qui sont mises de côté seront balayés de tous les humains vivants et/ou de développement, et fait partie du cadre du programme de Protection de la biodiversité des Nations Unies, créé en 1972. Ce plan met en place de vastes zones du monde où aucun être humain peut vivre ou est autorisé à vivre ou à travailler ou jouer. Bien que ce soit un plan global et institué au niveau mondial, nous limiterons notre étude de celui-ci aux États Unis.[27]

Ce plan, pour la partie américaine, est appelé le retour à l’état sauvage (Rewilding) de l’Amérique. En d’autres termes, ils projettent de retirer toutes les traces de l’activité humaine, c’est-à-dire : maisons, entreprises, structures, villes entières, etc., ce qui permettrait à la terre de revenir à son état naturel, avant que le méchant homme blanc ne s’approprit la terre des Amérindiens (Indiens). À l’aide de la Directive présidentielle, normalement exercées par le biais de divers organismes fédéraux, ce projet de retour à l’état sauvage se fera en déclarant de vastes étendues de terres interdites aux humains. Ces étendues de terre s’appellerons « réserves ». Ces réserves inclueraient les parcs nationaux et les aires de nature sauvage, et l’intérieur des zones tampons ne permettrait aucun agriculture, pas plus de 0,5 miles de route par mille carré de terre, des campings sauvages et la légère partie pour la récolte forestière. La 25 juin 1993, l’édition du magazine Sciences mentionnait que le plan prévoyait que 23,4 % des terres seraient remis à l’état sauvage (aucun usage humain) et 26,2 % en zones tampons (usage limité pour les humains).[28]

C’est quand même 50% de l’Amérique !!!

Les zones de retour à l’état sauvage sont les suivantes :

  • Orégon, Washington, Idaho, Utah, Montana, Wyoming, Colorado, Nouveau-Mexique, Arizona;
  • Wisconsin, Michigan;
  • Maine, New Hampshire, Vermont, Massachusetts, Connecticut, New York;
  • Des portions de la Virginie, la Virginie Occidentale, les Carolines, Tennessee, les rivières importantes de la Georgie;
  • Des portions de la Floride.

Souvenez-vous, 50% des États-Unis seront hors de portée des méchants humains !!! Comme vous l’avez vu sur la carte, les portions de l’Orégon, Washington, Idaho, Utah, Montana, Wyoming, Colorado, Nouveau Mexique, et Arizona qui retourneront à l’état sauvage sont actuellement planifiés pour que toute activité humaine y disparaisse. Un plan qui est en théorie rendu possible par l’éruption du super volcan de Yellowstone ! En l’espace de quelques heures, jours, semaines ou mois, l’explosion du super volcan anéantira la civilisation industrielle de l’homme blanc. Le but du Nouvel ordre mondial ne pourra être atteint par aucun autre moyen, y compris la rage actuelle de rezonage conformément à la réglementation des Nations Unies.

Même si cette possibilité semble trop énorme pour être possible, nous vous invitons à examiner tous les faits (y compris les déformations de la terre qui sont un indicateur «fiable» d’une explosion à venir) qui se produisent en même temps dans l’histoire du monde, comme le sont les autres éléments du plan des Illuminati pour introduire l’Antéchrist. Les Russes ont-ils commencé le ping «pique-bois » le 4 juillet 1976 ? Ces 27 ans de ping constant dirigé vers le nord-ouest du Pacifique pourrait développer les premières étapes d’une éruption massive du super volcan en même temps que :

  • tous les autres éléments de la 3e Guerre mondiale pour introduire l’Antéchrist sont en train de se produire;
  • et en même temps, le monde est en train de commercialiser une micropuce sous-cutanée;
  • et en même temps, la Chrétienté glisse vers une incroyable apostasie, au point même d’accepter l’homosexualité au sein de son clergé;

(Sérieusement, je ne vois pas ce qu’ils ont tous contre l’homosexualité. Il me semble que quand deux personnes s’aiment, peut importe leur sexe, c’est tout ce qui importe non ? L’Amour, n’est-ce pas ce qui est le plus important ? Aimer soi-même comme son prochain parce que votre prochain c’est vous même.)

  • et en même temps, l’économie du monde devient global, et met en place la planification de sa chute, pour que le marché global de l’Antéchrist puisse naitre des cendres des marchés mondiaux.

Il y a beaucoup plus de révélations de la prophétie biblique qui se réalisent en ce moment même ou sont en train de se mettre en place, mais vous savez ce que je veux dire. Ce massage scalaire constant de la caldeira du super volcan de Yellowstone (nord-ouest du Pacifique) à travers le signal scalaire du pic-bois russe, arrive à un point culminant, et ce, en même temps que toutes les autres parties du plan Illuminati pour produire l’Antéchrist.

Nous pensons que les auteurs de l’article du YOWUSA ont entièrement raison : «C’est le temps de tourner un regard inquiet vers Yellowstone !»

(Ici en entre dans la ferveur religieuse de l’auteur. J’ai la foi, je suis chrétienne, mais sa façon de l’aborder ne me plait pas vraiment. À mon avis, pas besoin de prières quotidiennes ou de se mettre à étudier fiévreusement la Bible, à moins d’en ressentir vraiment le besoin. Suffit d’être en paix avec soi-même. Alors, à vous de voir.)

Êtes-vous spirituellement prêt ? Et votre famille ? Avez-vous protégé correctement vos êtres chers ? C’est la raison de cet prêche, pour vous aider à comprendre en premier le péril auquel vous devez faire face, et pour vous aider à développer des stratégies pour avertir et protéger vos êtres chers. Une fois que vous serez fin prêt, vous pourrez alors utiliser vos connaissances comme une porte pour ouvrir la discussion avec des gens qui ne savent pas. J’ai été capable de le faire plusieurs fois, et j’ai alors vu des gens se tourner vers Jésus Christ.  Ces temps périlleux sont aussi le moment pour aider plusieurs âmes à se tourner vers Jésus Christ, et ainsi faire une différence éternelle.

Si vous avez accepté Jésus Christ comme votre sauveur personnel, mais que vous avez été tiède dans votre démarche spirituelle avec Lui, vous devez immédiatement Lui demander pardon et renouveller votre foi. Il vous pardonnera immédiatement et remplira votre coeur de la joie de l’Esprit Saint. Ensuite, vous aurez besoin de faire vos prières quotidiennes et d’étudier personnellement la Bible.

Si vous n’avez jamais accepté Jésus Christ comme le Sauveur, mais que vous avez pris conscience de Sa réalité et de l’approche de la Fin des temps, la Fin de cet Âge, et que vous voulez accepter son Don gratuit de la Vie Éternelle, vous pouvez le faire maintenant, dans le confort de votre maison. Lorsque vous l’aurez accepté comme votre Sauveur, vous naîtrez à nouveau spirituellement (Born Again),  et vous serez assuré du Paradis comme si vous y étiez déjà. Alors vous pourrez être assuré que le Royaume de l’Antéchrist ne pourra pas vous touchez spirituellement.

Si vous voulez devenir Born Again, cliquer sur notre page Salvation Page maintenant. (Euh…!!! Non, ma foi actuelle me convient parfaitement, merci bien !)

Nous espérons que vous avez été béni par ce prêche, lequel cherche à éduquer et avertir les gens pour qu’ils puissent voir venir le Nouvel ordre mondial, le Royaume de l’Antéchrist, dans les nouvelles du jours.

Finalement, nous aimerions avoir de vos nouvelles, alors vous pouvez nous contacter par courrier ou par courriel.

Que Dieu vous bénisse.


[1] « Mount St. Helens – From the 1980 Eruption to 2000 », USGS, http://geopubs.wr.usgs.gov/fact-sheet/fs036-00/, http://geopubs.wr.usgs.gov/fact-sheet/fs036-00/

[2] « GPS On The Web: GPS Volcano Deformation Monitoring », Volker Janssen, School of Surveying and Information Systems, The University of South Wales

[3] Ibid.

[4] Ibid.

[5] YOWUSA, op. cit.

[6] Voir: www.thetop.com/terraresearch article, “Mystery of ‘The Earthquake Boom’ – a real earthquake.

[7] YOWUSA, op. Cit.

[8] YOWUSA, op. Cit.

[9] Ibid.

[10] Space.com, op. Cit.

[11] YOWUSA, op cit.

[12] Behold A Pale Horse, by William Cooper, p. 177

[14] Selon Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Onde) : Une onde est la propagation d’une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales du milieu. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation. Une onde transporte de l’énergie sans transporter de matière. Physiquement parlant, une onde est un champ. C’est-à-dire une zone de l’espace dont les propriétés sont modifiées, on affecte à chaque point de l’espace des grandeurs physiques scalaires ou vectorielles. (…) Les ondes scalaires peuvent être décrites par un nombre variable dans l’espace et dans le temps (le son dans les fluides par exemple).

[15] YOWUSA, op. cit.

[17] Voir : www.thetop.com/terraresearch, pour la technologie de mesure.

[18] Ibid.

[20] « Metal softening is achieved by an engine — Woodpecker signal — which serves as a pumped phase conjugate mirror for the vibrations and signals in the lattice bonds of metals. Build up that engine in the metal until the precisely reversed and overlaid signals negate the normal signals, and one has ‘dissolved’ the lattice bonds, converting the solid to liquid. » – Fer De Lance, Dr. Beardon, p. 135-6.

[21] YOWUSA, op. cit.

[22] Ibid.

[23] HAARP: The Ultimate Weapon of the Conspiracy », by Jerry E. Smith, p. 59, 66-67.

[24] Angels Don’t Play This HAARP », by Dr. Nick Begich, p. 72-73.

[25] Beardon, op. cit., p. 295.

[27] . Le plan d’ensemble est publié dans un rapport intitulé « Notre quartier global : le rapport de la Commission sur la Gouvernance globale » (Our Global Neighborhood: The Report of the Commission On Global Governance), Oxford University Press, ISBN 0-19-827997-3, 410 pages. Vous pouvez le commander dans n’importe quelle librairie en utilisant le numéro d’ISBN, ci-dessus.

[28] Marilyn Brannan, « Special Report: The Wildlands Project Unleashes Its War On Mankind », p. 2.


Une réflexion sur “Le super volcan de Yellowstone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s