Fière des étudiants !


Bon voilà, je dois le dire : je suis particulièrement fière des étudiants qui manifestent encore et toujours. Je ne suis pas tellement pour la casse cependant, mais un peu de grabuge de temps en temps ça permet de brasser la cage de tous les pantouflards de notre chère société québécoise. Je comprend bien que notre économie n’est pas à son meilleur. Mais n’est-ce pas le cas de toute la planète de toute façon ? Nos chers gouvernements gouvernent n’importe comment, on se fait voler (rappelez-vous des sous-marins britanniques que nous avons payé un prix de fou alors que ceux-ci prenaient l’eau et du contrat pour les avions F35 tout récemment) et exploiter à tour de bras par les grosses compagnies (les compagnies minières et gazières qui creusent notre sol, prennent nos ressources, mais donnent peu en retour) et autres suceurs de commandites, de subventions inutiles (rappelez-vous du fiasco financier du G20 à Toronto où on a revampé des villes à 500 kilomètres de là). Et le scandale des commandites… le Canada nous aime tellement… et le désastre financier des papiers commerciaux où notre chère Caisse de dépôt du Québec y a investi massivement… Dois-je vous en rappelez d’autres ? Qui est sorti dans la rue manifester pendant des semaines pour exprimer son désaccord sur la façon dont nous sommes gouvernés et exploités et volés de façon éhonté et sans vergogne ? Qui ? Vous ? Pas moi, ni aucun d’entre-vous, allez avouer ! Donc je suis particulière fière de nos étudiants qui se battent bec et ongle contre la hausse de 75%, je vous le rappelle, des frais de scolarité à l’université. J’avoue bien humblement que je ne suis pas allée manifester. Pourquoi me demandez-vous ? Simplement parce que je travaillais. Faut bien que quelqu’un travaille pour payer collectivement la majeure partie de frais de scolarité. 😉

Et là vous allez me dire qu’ils vous ont empêché d’arriver à l’heure au travail ou à un rendez-vous ou que vous êtes arrivé en retard à la garderie ou que vous avez patienté des heures dans le trafic. Pauvre de vous… Vous ne faites pas pitié pantoute ! À moins qu’il n’y ait eu mort d’homme ou blessure grave causée par ce retard dans vos activités normales. Auquel cas, je compatis sincèrement. Vraiment. Mais sinon qu’est-ce qu’un ou plusieurs petits retards dans votre vie ? Vous ne pensez pas que cela vaut la peine pour tous ceux et celles qui ont le désir et le talent pour étudier à l’université ?

Ça vous dérange en fait parce qu’ils vous bousculent dans vos habitudes. Et bien tant mieux ! Il est temps de vous réveiller et de vous tenir enfin DEBOUT gang de moutons que vous êtes ! Au lieu de chialer contre les étudiants qui vivent encore chez leurs parents parce qu’un logement c’est trop cher, qui travaillent 20 à 30 heures semaines pour payer leurs études et aussi leur cellulaire et aussi pour se payer à manger, qui manifestent, qui font un peu de grabuge et qui causent des retards, Vous là, oui VOUS ! Arrêtez donc de chialer pour des petits contretemps et AGISSEZ donc contre les gouvernements, les banques, grands financiers ( comme le FMI ou Enron ou Nortel, ou Norbourg) et les entreprises (Monsanto, SNC Lavalin, l’industrie du tabac, etc.) qui nous volent, nous tuent et nous exploitent ! Ceux-là même qui fouillent directement dans votre poche pour prendre votre argent, votre retraite, vos REER. Ceux-là qui ont font monter le prix de votre épicerie, le prix de l’essence, le prix des logements et des maisons, etc. Ceux-là même qui cause des pénuries de médicament, qui font en sorte que vous devez attendre des heures à la clinique ou à l’hôpital pour un bobo qui ne peut plus attendre.

Pourquoi VOUS ne faites rien pour ça ? Non, vous aimez mieux ne rien faire, vous faire tondre encore et encore. Non, pour vous tant qu’il y a encore du hockey à la télé… Ben justement, vous devez maintenant payer pour voir le hockey à la TV puisque pour la version francophone vous devez avoir le câble… Combien ça vous coûte pour votre câble ? Ça aussi, ça augmente tout le temps. Du pain et jeux pour que le peuple reste tranquille que disait les romains de l’époque.

Oui, du pain et des jeux… Nous sommes pitoyables… Que de la vulgaire populace…

Levez-vous ! Levons-nous ! Moi, vous, votre voisin ! Tous ! Que cette mascarade cesse enfin et que les Loups montrent leur vrai visage, les Loups qui se cachent sous des habits de berger et de chiens de troupeau. Ils nous mènent à l’abattoir et nous, vous, notre peuple, on ne voit rien, on ne dit rien, on n’entend rien et on ne fait rien.

Du pain et des jeux… L’opium du peuple.

Quand cela ne sera plus seulement les étudiants qui manifesteront et prendront la rue, mais nous tous, les choses évolueront. Quand les pères et les mères sortiront manifester, quand les grands-pères et les grands-mères sortiront faire du grabuge, quand nous cesserons de nous comporter en moutons, et pas seulement quelques heures, quelques jours. Non des semaines, des mois ! Alors il y aura la révolution, l’évolution, le Printemps Érable !

En attendant… Du pain et des jeux.

Tiens, c’est les Séries de la LNH qui commence. Les Canadiens sont pas là cette année… C’est quand la dernière fois que vous êtes allé au hockey ? Vous étiez assis où ? Dans le pit en haut ? Et combien ça vous a coûté déjà ? Le prix de la bière ? Le prix du hot dog ?

Du pain et des jeux en attendant le printemps érable…

Bravo aux étudiants ! Eux au moins ils font quelque chose. Et vous ? Vous faites quoi ? Ah oui, il y a les séries au hockey…

Publicités

2 réflexions sur “Fière des étudiants !

  1. Moi aussi je suis très impressionnée par ce travail des étudiants, par cette mobilisation incroyable de la population aussi. On a jamais vu ça. Chapeau! Pour le reste, il y a beaucoup de colère dans ton billet, j’espère que tu y trouveras une issue pacifique.

    1. De la colère ? Je ne ressens pas de colère en fait. Non, je trouve tout simplement l’humanité de plus en plus pitoyable. Ça prend beaucoup de force de caractère et une bonne âme pour gouverner un peuple convenablement. Et il faut vouloir et faire en sorte de responsabiliser le peuple pour que la population évolue pour le mieux. Y a-t-il un seul gouvernement qui fait cela ? Et le gouvernement n’est pas seul responsable, il y a aussi les grandes, moyennes et petites entreprises qui ont des responsabilités sociales et ce quelque soit leur domaine d’expertise : financier, minier, ingénérie, etc. Mais ils s’en foutent de plus en plus, ne pensant qu’à s’enrichir sur le dos des gens, peu importe les conséquences. Ça me rend triste et ça me donne la nausée en même temps. Le pouvoir et la volonté de renverser tout ça doit venir du peuple, mais il y a encore tellement d’homme sans âme et d’homme endormi qui ne peuvent pas voir ou ne veulent pas voir. « Le dormeur doit se réveiller. » – Dune, le film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s