Ottawa accusé de museler ses scientifiques / Muzzling Government Scientists by Ottawa


Le Canada musèle ses scientifiques / Canada Muzzled his Scientists

Photo de Bodo Marks, AFP

 Voici un article que j’ai lu hier dans La Presse (cliquer sur le titre pour obtenir l’article dans La Presse). C’est un exemple typique du contrôle gouvernemental sur l’information. Il est impératif à mon avis de défaire le gouvernement Harper à la prochaine élection fédérale.  Lisez et réagissez.

Here is an article I read yesterday in La Presse. It is a typical example of Government control over information. It is imperative, to me, to defeat the Harper Government in the next federal election.  Read and react.  For my English readers, please go at the end, you will find all information in english.

Article de Charles Côté, La Presse, 17 février 2012 :

«L’allégation voulant qu’Ottawa réduise l’accès à ses scientifiques a été lancée vendredi (17 février 2012) lors d’une discussion en groupe dans le cadre du congrès de l’American Association for theAdvancement of Science, qui réunit à Vancoucer des scientifiques de partout au monde.» – «Dans un colloque réunissant à Vancouver des scientifiques et des journalistes de partout dans le monde, le gouvernement fédéral Canadien a été accusé hier de museler ses quelque 20 000 scientifiques. Trou dans la couche d’ozone en Artique, virus touchant le saumon, même une inondation survenue il y a 14 000 ans, il semble que toute la science est désormais politique au Canada. Le colloque fait partie de la conférence annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS), qui se tient au Canada pour la première fois depuis 30 ans et qui réunit 8 000 personnes.

C’est dans le courant de l’année 2007 que les règles ont changé, affirme Margaret Munro, journaliste spécialisée en sciences de la chaîne Post Media. Les choses ont changé radicalement, a-t-elle dit au colloque. Les scientifiques ont commencé à dire qu’il fallait passer par Ottawa pour les demandes d’entrevue.

Les demandes d’entrevue pour Mme Miller ont dû être approuvées par le responsable des relations médias de Pêches et Océans à Vancouver, par le bureau du sous-ministre à Ottawa, par le bureau du ministre et aussi par le Conseil privé, dit Mme Munro. C’est comme si la Maison-Blanche gérait les demandes d’entrevue. Et c’est le Conseil privé qui a finalement refusé.

Une autre recherche a fait l’objet d’un contrôle étonnant de la part du gouvernement : elle révélait certains aspects d’une inondation survenue il y a 14 000 ans. L’entrevue avec l’auteur a dû être autorisée par le cabinet ministériel. Quand on doit vérifier l’impact pour le ministre d’une étude sur une inondation survenue il y a 14 000 as, on se dit que le contrôle de l’information est allé beaucoup trop loin, a dit Mme Munro, en citant un éditorial paru dans le Saskatoon Star-Phoenix. (http://www.thestarphoenix.com/index.html j’ai pas trouvé l’article en question, mais si vous le trouvez, mettez-le en lien dans les commentaires de lecteurs de mon blogue)

Selon Binh An VU Van, journaliste au Code Chastenay (http://lecodechastenay.telequebec.tv/) et organisatrice du colloque, le sujet est devenu prioritaire pour plusieurs organisations, comme l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) et l’Association des communicateurs scientifiques, dont elle fait partie.

Les États-Unis ont une longueur d’avance sur nous, dit-elle. Il y a eu les pressions de groupes comme l’Union of Concerned Scientists. Ils ont systématiquement recensé les cas d’interférence politique. La stratégie employée serait la même au Canada. La première étape est de faire la preuve qu’il y a un problème.»

Le vidéo du colloque se trouve sur le site web l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada (http://www.pipsc.ca/portal/page/portal/website/issues/science/aaas  la page est disponible en anglais et en français) et le vidéo de la conférence http://hosting.desire2learncapture.com/StellarJay/4/watch/28.aspx (le vidéo est en anglais seulement).

Démuseler les scientifiques du gouvernement

Institut professionnel de la fonction publique du Canada : «Partout au Canada, les journalistes se voient refuser l’accès aux scientifiques dont les travaux sont financés par l’État. Le milieu de la recherche est frustré par le musèlement imposé aux scientifiques du gouvernement. Certains reconnaissent là une tendance du gouvernement canadien à resserrer le contrôle exercé sur les scientifiques fédéraux et à décider quand et comment ils peuvent interagir avec les médias. Par conséquent, les questions des médias sont reportées et les scientifiques sont moins présents dans la couverture de la recherche au Canada.

En 2008, Environnement Canada a ordonné à ses scientifiques de renvoyer toutes les demandes de renseignement des médias à Ottawa pour que les agents et les stratèges des communications déterminent s’il y a lieu pour les scientifiques d’y répondre et, le cas échéant, aident ces derniers à concevoir des « infocapsules approuvées ».

Les articles rédigés pour la CBS, Postmedia news, la revue Nature et d’autres publications ont alors révélé comment ces restrictions au plan des communications se sont étendues à d’autres ministères fédéraux.

Une situation similaire s’installe aux États-Unis. Dans un récent article paru dans le Columbia Journalism Review, on explique comment les pratiques restrictives établies par l’administration de George W. Bush sont encore appliquées dans l’administration actuelle.»

ENGLISH VERSION

Article (translated by Word and I have not corrected it, so please don’t focus on the english grammar ;o) , came from La Presse , February 17, 2012, by Charles Côté : «In a seminar bringing together scientists in Vancouver and journalists around in the world, the Canadian Federal Government was charged yesterday to muzzle its some 20,000 scientists. » Hole in the Arctic ozone layer, virus affecting salmon, even a flood 14,000 years ago, it seems that all science is political to the Canada. The Symposium is part of the annual Conference of the American Association for the advancement of Science (AAAS), held in the Canada for the first time in 30 years and which brings together 8,000 people.

It is in the year 2007 that the rules have changed, says Margaret Munro, journalist specializing in sciences of the Post Media chain. Things have changed radically, she said at the Symposium. Scientists have begun to say was to pass by Ottawa for interview requests.

Ms. Miller interview requests had to be approved by the head of media relations of fisheries and oceans in Vancouver, by the Office of the Deputy Minister in Ottawa, by the Minister’s Office and the Privy Council also said Ms. Munro. It is as if the White House managed to interview requests. And it is the Privy Council finally refused.

Other research has been the subject of a surprising control on the part of the Government: it revealed some aspects of a flood, 14 000 years ago. The interview with the author had to be authorized by the cabinet. When to check the impact for the Minister to a study on a flood there are 14 000 as, it said that control of information has gone much too far, said Ms. Munro, citing an editorial in the Saskatoon Star-Phoenix. (http://www.thestarphoenix.com/index.html , I didn’t find that article, but if you find it, please put a link in the comments of my blog).

According to Binh year light Van, journalist with the Code Chastenay (http://lecodechastenay.telequebec.tv/) and organizer of the Symposium, the subject has become a priority for many organizations such as the Association francophone pour savoir le (ACFAS) and the Association of science communicators, which it is a part.

The United States have a head start on us, she said. There has been pressure from groups such as the Union of Concerned Scientists. They have systematically identified cases of political interference. The used strategy would be the same in the Canada. The first step is to demonstrate that there is a problem.»

For my English readers, please see this web site http://www.pipsc.ca/portal/page/portal/website/issues/science/aaas   and http://hosting.desire2learncapture.com/StellarJay/4/watch/28.aspx for watching the video of this conference.

Unmuzzling Government Scientists

The Professional Institute of the Public Service of Canada, February 17, 2012 : «Across Canada, journalists are being denied access to publicly funded scientists and the research community is frustrated with the way government scientists are being muzzled. Some observe that it is part of a trend that has seen the Canadian government tighten control over how and when federal scientists interact with the media. As a result, media inquiries are delayed, and scientists are less present in coverage of research in Canada.

In 2008, Environment Canada ordered its scientists to refer all media queries to Ottawa, where communications officers and strategists would decide if the scientist could respond and help craft « approved media lines ».

Stories written for the CBC, Postmedia news, the journal Nature and others have then revealed how these communication restrictions had spread to other government departments.

And the situation is somewhat similar in the United States. A recent article in the Columbia Journalism Review details how restrictive practices established by George W. Bush’s administration still hold under the current government.»

 

Unmuzzling Government Scientists: How to Re-Open the Discourse Démuseler les scientifiques du gouvernement : Comment rétablir le dialogue – headlines Desire2Learn Capture Portal.

Publicités

2 réflexions sur “Ottawa accusé de museler ses scientifiques / Muzzling Government Scientists by Ottawa

  1. Great post! It always amaze me how people can take time to write them. But to be honest maybe you should change the color of the texts? Sorry if I am being rude, just trying to help. Kind regards, Sophia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s