Livre de la gratitude, des pensées positives et des désirs souhaités et accomplis


J’ai deux sortes de journal intime : l’un pour mes pensées négatives et pour mettre sur papier mes angoisses et mes problèmes et l’autre qui ne contient que des choses positives. Ils sont bien séparés, l’un ne va pas dans l’autre.

Hier soir, j’étais inspirée et j’ai écrit un petit quelque chose dans mon Livre de la gratitude, des pensées positives et des désirs souhaités et accomplis que j’aimerais partager avec vous, chers lecteurs et lectrices.

«Je disais l’autre jour à mon frère que mon mandat dans la vie était d’aider certaines personnes à progresser, cheminer dans leur développement. Que j’étais ici pour les conseiller et que j’avais par la même occasion moi-même des choses à apprendre. J’apprend à surmonter mes peurs et mes angoisses, à ne pas me laisser dominer par elles. J’apprend à prendre le taureau par les cornes et à leur faire face.

Mes cartes de divination Archanges m’ont dit que je suis une conseillère née et que nombreux sont ceux à qui profitent mes conseils et du réconfort que je leur apporte.

Je sais que je suis ici pour aider X, lui montrer la voie et lui montrer aussi que la vie peut aussi être positive et parfois aussi je dois lui botter les fesses pour que X s’en souvienne et ramener X sur le bon chemin. Bien qu’en définitive, c’est X qui doit parcourir ce chemin, son chemin parfois très ardu. Je ne peux que lui tendre la main et lui montrer la beauté des étoiles du firmament.

Je sais aussi que je suis là pour assouplir Y, lui montrer à être moins dur parfois et lui montrer aussi que la moindre contrariété n’a pas l’importance que Y semble lui trouver. Just to be cool and relax. Don’t worry, Be happy ! Et de Y j’ai appris l’amour, la tendresse, le bonheur, l’affection et ma féminité. De Y, j’ai compris ma force et mon endurance. Grâce à Y, je me sens protégée et à l’abris et grâce à Y, mes enfants en bénéficie aussi.

Je sais que je suis ici pour aimer mes enfants, les entourer d’amour. Cependant, je dois faire plus attention à être une mère un peu moins culpabilisante avec ma plus grande. J’ai tendance à le faire, peut-être parce qu’elle y est plus sensible et que j’ai tendance à chercher sa faille, peut-être dans l’espoir de l’endurcir, peut-être juste parce qu’elle y réagit.  C’est peut-être un quelque chose que j’ai retenu de ma propre enfance, que tout est de ma faute, peu importe ce qui arrive, alors j’ai tendance à le répéter sur ma fille. Mais j’en suis consciente et j’essaye de me corriger pour ne pas lui donner cette faiblesse, car c’est une responsabilité vraiment difficile à porter quand tu te dis intérieurement que tout est toujours de ta faute. C’est très culpabilisant. Mais je me corrige, non seulement envers moi-même, mais aussi envers elle. Premier pas dans la bonne direction. Je dois cependant apprendre à ma plus grande à être un peu moins sensible à la méchanceté, à la dureté du monde, à faire le canard et laisser couler les mauvaises choses sur son dos au lieu de les intégrer en elle et de s’en sentir amoindrie, diminuée ou rejetée.

Je ne sais pas encore ce que je dois apprendre à ma plus jeune. Peut-être que c’est moi qui doit apprendre d’elle, car elle est comme un rayon de soleil. Elle dégage beaucoup de joie.

Je suis tellement fière de mes enfants. De ma grande qui est si intelligente, dégourdie, pleine de sagesse et avec une mémoire étonnante. Elle m’impressionne. De ma plus petite qui amène de la joie partout où elle va. Les deux ont des rires si communicateurs et plein de bonheur. Les deux sont aussi si jolies et adorables.

Je suis entourée d’amour ! N’est-ce pas merveilleux ?! C’est l’Amour qui va sauver notre monde. C’est en s’ouvrant au bonheur que nous atteindrons l’illumination puis l’ascension.

J’ai laissé tomber le blâme, le sentiment d’être une victime et d’être coupable de tout, du bon comme du mauvais. Je ne suis responsable que de la façon dont j’assimile les émotions et les événements, que je les ai causés ou non n’a que peu d’importance. Je ne suis responsable que de l’impact que ces émotions, ces événements ont sur moi.

Shit happens ! La merde ça arrive ! Mais ça fini toujours par partir, surtout si on se donne la peine de la nettoyer. Quand une porte se ferme, il y a toujours une fenêtre qui s’ouvre, mais encore faudrait-il se donner la peine de déverrouiller cette fameuse fenêtre. Si on reste fermé de l’intérieur, de l’extérieur, il n’y a rien qui va se passer.

Je suis chanceuse. J’ai une maison accueillante et confortable. J’ai un mari et des enfants extraordinaires. J’ai une famille et des amis(es) qui m’aiment et que j’aime. J’ai la santé. Je suis ouverte, accueillante et reconnaissante à Dieu, à la Vie, à l’Amour, à la Prospérité, à l’Abondance, au Bonheur et aussi envers moi-même. Car il faut s’aimer soi-même pour attirer l’amour des autres. Ce qui peut être une qualité rare de nos jours.

Je dois ouvrir les bras pour recevoir les Cadeaux de Dieu, me montrer reconnaissante et faire partager Ses Cadeaux pour propager la chaîne du bonheur. C’est ainsi que de personne à personne nous sauverons le Monde.»

Je tenais à vous faire part de mon inspiration parce que je trouve qu’il est temps que nous nous éveillons. Si cela vous inspire à votre tour, j’en serais ravie. Et sinon, tant pis, je suis certaine que vous saurez trouver votre propre chemin.

Publicités

Une réflexion sur “Livre de la gratitude, des pensées positives et des désirs souhaités et accomplis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s